Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Gaius ou Caius Asinius Pollio dit Asinius Pollion

Gaius ou Caius Asinius Pollio dit Asinius Pollion

mercredi 6 avril 2016 (Date de rédaction antérieure : 31 juillet 2011).

Gaius ou Caius Asinius Pollio dit Asinius Pollion (76 av. jc-4 de notre ère)

Homme politique, historien et poète

Homme politique de la fin de la République romaine et du règne d’Auguste, orateur, historien et poète, membre de la gens plébienne des Asinii. Il est l’ami du poète Catulle.

Partisan, et ami personnel de Jules César pendant la guerre civile, il occupe en 49 av. jc Messine [1] avec une armée et participe à l’expédition de Curion en Sicile puis en Afrique contre les partisans de Pompée. Il échappe au désastre qui vit le massacre de Curion et de la plupart de ses troupes. Il accompagne César dans ses campagnes suivantes, en Macédoine où il prend part à la bataille de Pharsale [2], en Afrique et en Espagne contre Sextus Pompée.

Après la mort de César, il soutient Marc Antoine, se maintient en Vénétie [3] avec 2 légions, obtient par ses promesses le ralliement de la flotte républicaine de Domitius après la mort de Brutus et rejoint Antoine avec 7 légions. Mais après la paix de Brindes [4], il reste en Italie, et abandonne le parti d’Antoine lorsque celui-ci se lie à Cléopâtre.

Il exerce le consulat en 40 av. jc en compagnie de Gnaeus Domitius Calvinus . Durant son consulat, il fit campagne en Dalmatie [5] et s’empara de Salone [6] tenue par des révoltés, succès qui lui valut le triomphe. Il se déclare neutre lorsque Octave le prie de se joindre à lui avant la bataille d’Actium [7], en raison des services qu’il a rendus à Antoine, et des bienfaits qu’il a reçus en retour.

Il resta attaché aux institutions de la République romaine, de telle sorte que son indépendance dans ses manières et ses paroles était proverbiale sous le Principat d’Auguste.

Il se retira de la vie politique en 40 av. jc pour se consacrer à l’activité littéraire. Il anime un cercle d’amateurs cultivés, protège des auteurs comme Catulle, Virgile et Horace et contribue ainsi avec les cercles de Mécène et Messala Corvinus à la fertile période littéraire lors du second triumvirat et les premières années du règne d’Auguste.

Il prend part aux grands travaux de rénovation entrepris à Rome sous Auguste, en assurant la réfection du parvis du temple de la Liberté, et en créant la première bibliothèque publique, sur l’Aventin en 38 av. jc. Il y expose ses collections d’art, riches de nombreuses statues grecques.

Il a écrit l’Histoire de la guerre civile en 27 livres, des tragédies, un livre contre Salluste.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Jacques André, La vie et l’œuvre d’Asinius Pollion, Klincksieck, Paris, 1949

Notes

[1] Messine est une ville italienne, chef-lieu de la province de même nom en Sicile. Ville très ancienne, Messine a atteint son apogée entre la fin du Moyen Âge et le milieu du 17ème siècle.

[2] La bataille de Pharsale est un affrontement se déroulant en Thessalie, près de la ville du même nom, le 9 août 48 av. jc, pendant la guerre civile romaine. Il oppose les troupes de César à celles de Pompée. En gagnant cette bataille avec des troupes très inférieures en nombre, Jules César prit un avantage décisif sur le camp adverse.

[3] La région de la Vénétie est une région du nord-est de l’Italie. Sa capitale est Venise.

[4] 5 ou 6 octobre 40 av.jc la Paix de Brindes attribue la Gaule transalpine, la Narbonnaise et l’Occident à Octave, l’Orient à Antoine et l’Afrique à Lepidus.

[5] La Dalmatie est une région littorale de la Croatie, ainsi que le Monténégro, le long de la mer Adriatique et comprenant historiquement l’Herzégovine et la Bosnie.

[6] Solin en français Salone est une ville et une municipalité située en Dalmatie, dans le Comitat de Split-Dalmatie, en Croatie.

[7] Le 2 septembre de l’an 31 av. jc pendant la Dernière Guerre civile de la République romaine, qui suit l’assassinat de Jules César, une grande bataille navale se déroule près d’Actium, sur la côte occidentale de la Grèce, dans le golfe Ambracique, au sud de l’île de Corfou. Elle met aux prises les forces d’Octave et celles de Marc Antoine et Cléopâtre. Elle voit la victoire d’Octave et marque la fin de la guerre civile. Par son ampleur et ses conséquences, la bataille d’Actium est généralement considérée par les historiens comme l’une des batailles navales les plus importantes de l’histoire.