Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Fulvia Flacca Bambula dit Fulvie

Fulvia Flacca Bambula dit Fulvie

vendredi 19 juillet 2013, par lucien jallamion (Date de rédaction antérieure : 30 juillet 2011).

Fulvia Flacca Bambula dite Fulvie (77 av jc-40 av jc)

Fulvia Flacca Bambula dite Fulvie

Elle fut une figure féminine importante de la fin de la République romaine. Née à Rome, son père était Marcus Fulvius Flaccus Bambalio, un préteur romain, fils de Marcus Fulvius Flaccus, Consul de la République romaine en 125 av jc. La mère de Fulvia était Sempronia Gracchae , la fille deCaius Sempronius Gracchus, l’un des Gracques.

A la mort de sa mère, en 63 av jc, elle devint l’héritière de la grande fortune de la maison des Gracques et c’est pour cette raison qu’elle devint très populaire dès ses débuts. Elle épousa en premières noces le démagogue Publius Clodius Pulcher. Ce dernier était un sénateur romain très populaire de son époque. Mais ce dernier fut assassiné par les hommes du sénateur Milon, son concurrent politique en 53 av jc.

Après la mort de Publius Clodius Pulcher, elle épousa en secondes noces le sénateurGaius ou Quintus Scribonius Curio. Celui-ci fut un grand serviteur de Jules César et devint maître de la Sicile en y chassant Caton d’Utique. Mais il périt au combat en 49 av jc contre les troupes de Juba 1er, laissant ainsi Fulvie veuve une nouvelle fois. Elle épousa en 3ème noces le triumvir Marc Antoine.

En 40 av jc, Octavien répudia Clodia Pulchra, la fille de Fulvie et de Publius Clodius Pulcher. Fulvie prit cela pour une provocation.

Dès lors, elle ne renonça pas à ses envies de détrôner Octavien qui la fit exiler à Sicyone [1], en Grèce et l’obligea à divorcer de Marc Antoine qui se remaria par la suite avec la sœur d’Octavien, Octavia Thurina Minor. Quelques temps plus tard, elle mourut en exil.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Fulvie

Notes

[1] Sicyone était une cité grecque du Péloponnèse, située sur un plateau, non loin du golfe de Corinthe. Elle fut détruite pendant l’époque hellénistique par Démétrios Poliorcète en 303 av., et rebâtie non loin de là.