Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Yolande d’Aragon ou Violante d’Aragon

Yolande d’Aragon ou Violante d’Aragon

mardi 22 mars 2022, par ljallamion

Yolande d’Aragon ou Violante d’Aragon (1236-1300)

Infante d’Aragon-Reine consort de Castille de 1252 à 1284

Fille de Jacques 1er le Conquérant et de sa seconde femme, Yolande de Hongrie . Ses grands-parents maternels étaient André II de Hongrie et Gertrude de Méran .

Le 26 décembre 1246, elle épouse à la Collégiale de Santa María de Valladolid [1], le roi Alphonse X de Castille. Avant son mariage, Alphonse X avait eu une relation amoureuse avec Guillén de Guzmán dont il a eu une fille illégitime Béatrice .

Dans un premier temps, le futur roi Alphonse X a envisagé la possibilité de solliciter du pape l’annulation du mariage, car il a cru que son épouse était stérile, mais cela n’était dû qu’à l’extrême jeunesse de Yolande.

En 1275 est mort Ferdinand de la Cerda, fils aîné de Yolande et héritier du trône de Castille [2] et León [3]. Alphonse X le Sage, dans un premier temps, a ignoré les droits des fils de l’infant défunt et a confirmé comme héritier du trône son second fils, l’infant Sanche, qui allait régner plus tard sur la Castille sous le nom Sanche IV de Castille.

En 1276, Yolande a fondé le couvent de Saint-Paul à Valladolid [4]. Elle l’a érigé en honneur de l’ordre hongrois de Saint-Paul, fondé en 1250 par Eusèbe d’Esztergom.

Pour faire face au problème de la succession royale, la veuve de Ferdinand de la Cerda, Blanche de France, a demandé l’aide de son frère, Philippe III le Hardi. Au même moment, pour appuyer les fils de Ferdinand, la reine Yolande a sollicité le roi Pierre III d’Aragon, qui a accepté de les protéger et de les garder au royaume d’Aragon.

Il a recueilli les petits-fils de la reine, Ferdinand de la Cerda et Alphonse de La Cerda, dans le château de Xàtiva [5]. Durant les règnes de Sanche IV de Castille et du fils de ce dernier, Ferdinand IV l’Ajourné, la reine Yolande a résidé quasi de manière permanente en Aragon, en appuyant les droits au trône de Castille et León de son petit-fils, Alphonse de La Cerda, fils de l’infant Ferdinand de la Cerda, et en combattant son autre petit-fils, Ferdinand IV l’Ajourné, et la mère de celui-ci, la reine María de Molina.

La reine Yolande d’Aragon est morte à Roncevaux [6], dans le royaume de Navarre [7], en 1301, lors de son retour de la ville de Rome, où elle était allée à l’occasion du Jubilé de l’année 1300.

Les textes indiquent que le corps de Yolande a reçu une sépulture dans la collégiale royale de Roncevaux [8], où était également enseveli Sanche VII le Fort .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Juan José Menezo Oter, Reinos y Jefes de Estado desde el 712, Madrid, Historia Hispana, 2005 (ISBN 84-604-9610-4)

Notes

[1] Valladolid est une municipalité et une ville espagnole située dans le quart nord-ouest de la péninsule ibérique, capitale de la province de Valladolid et le siège des tribunaux et du Conseil de la communauté autonome de Castilla y Leon.

[2] Le royaume de Castille est un ancien royaume du Moyen Âge qui trouve ses origines au nord de la péninsule Ibérique, dans l’actuelle Espagne. À la fin du Moyen Âge, le royaume de Castille s’étend depuis le golfe de Gascogne au nord jusqu’à l’Andalousie au sud et comprend la majeure partie du centre de la péninsule Ibérique. En 1037, date à laquelle Ferdinand 1er fonde le Royaume uni de Castille et León. En 1058, Ferdinand est à l’origine d’une série de guerres contre les Maures, se lançant à la conquête de ce qui allait devenir la Nouvelle-Castille (bataille d’Alarcos et bataille de Las Navas de Tolosa). La région s’agrandit particulièrement sous le règne d’Alphonse VI (1065-1109) et d’Alphonse VII (1126-1157). Sous Alphonse X, la vie culturelle du royaume se développe, mais une longue période de conflits internes suit. En 1469, le mariage de Ferdinand II d’Aragon (plus tard Ferdinand V de Castille) et d’Isabelle 1ère de Castille initie l’union des royaumes d’Aragon et de Castille et, par la suite, de l’ensemble de l’Espagne.

[3] Le royaume de León, une des 15 grandes anciennes divisions de l’Espagne et du Portugal, fut un des royaumes médiévaux de la Péninsule Ibérique, successeur du royaume des Asturies, qui eut un rôle dans la Reconquista et la formation des royaumes chrétiens successifs de l’occident péninsulaire.

[4] L’église conventuelle Saint-Paul (Iglesia conventual de San Pablo en espagnol) est une église de style gothique isabélin et Renaissance, faisant partie du monastère des dominicains, dans la ville de Valladolid en Espagne. Elle fut élevée entre les années 1445 et 1616. L’église se trouve dans un cadre particulièrement prestigieux, puisque face à l’église, sur la place Saint-Paul, se trouvent les « sites royaux » de Valladolid, à savoir le palais Royal et le palais de Pimentel. L’église est également adossée au collège San Gregorio.

[5] Le château de Xàtiva est un château situé dans la ville homonyme, dans la communauté valencienne en Espagne. Il possède une position stratégique importante sur la Via Augusta, qui mène à Rome en passant par les Pyrénées au nord, et vers Cadix au sud.

[6] Roncevaux, est une commune de la comarque d’Auñamendi, en Navarre, dans le nord de l’Espagne. Roncevaux est aussi le nom du principal village de cette commune. Il compte quelques maisons groupées autour d’un monastère dont la fondation remonte au 12ème siècle. Ce monastère comprenait une hôtellerie pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Aujourd’hui, ce village des Pyrénées est aussi doté d’une église et d’un musée. Roncevaux est connu dans l’histoire par la bataille de Roncevaux.

[7] Le royaume de Navarre est un royaume médiéval fondé en 824 par les Vascons, dont le premier roi est Eneko Arista, premier d’une lignée de seize rois basques qui régneront sur le Royaume jusqu’en 1234. Attaquée depuis trois siècles au nord des Pyrénées, dans le duché de Vasconie par les Francs, et au sud par les Wisigoths, puis les Omeyyades (musulmans), la Vasconie est réduite au petit Royaume de Pampelune, terres ancestrales du Saltus Vasconum. La Haute-Navarre fut conquise en 1512 par le royaume d’Aragon et fut intégrée en 1516 dans l’actuel royaume d’Espagne et l’autre partie (Basse-Navarre), restée indépendante, fut unie à la couronne de France à partir de 1589 d’où le titre de « roi de France et de Navarre » que portait Henri IV

[8] La Collégiale royale de Roncevaux est un édifice religieux situé à Roncevaux, en Navarre, en Espagne. Fondée au 12ème siècle par Alphonse 1er le Batailleur en tant qu’institution hospitalière, elle fut par la suite agrandie et remodelée. Elle constituait une importante étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. La collégiale, encore en activité, se trouve dans un vallon situé à proximité du site de la Bataille de Roncevaux, qui eut lieu en 778