Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Ferdinand IV de Castille dit l’Ajourné

Ferdinand IV de Castille dit l’Ajourné

jeudi 20 août 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 27 juillet 2012).

Ferdinand IV de Castille dit l’Ajourné (1285-1312)

Ferdinand IV de Castille dit l'Ajourné

Né à Séville, il est le fils de Sanche IV et de Maria Alfonso de Molina. Il règne le 25 avril 1295 à la mort de son père tout d’abord sous la tutelle de sa mère jusqu’en 1301, en 1296 son oncle Jean de Castille se proclame roi de Castille sous le nom de Jean 1er mais sera rapidement relégué dans le Léon et contraint d’abdiquer en sa faveur en 1301, date à laquelle il règne personnellement sous des auspices cléments surtout grâce à l’action de sa régente mère qui aura su en cette période de troubles maintenir la légitimité de son fils en s’appuyant sur le peuple lorsque cela fut nécessaire contre une partie de la noblesse s’appuyant sur les royaumes chrétiens voisins.

En 1301, il s’allie au Portugal puis avec l’Aragon. Il repoussa les Maures qui avaient conquit ses États, et leur enlève provisoirement Gibraltar, en 1310, et Quesada [1].

Il se mari à Valladolid [2] le 23 janvier 1302 avec Constance du Portugal, fille de Denis 1er du Portugal et de Isabelle d’Aragon.

Il meurt à Jaen [3], le 7 septembre 1312 et fut inhumé en la chapelle royale de la cathédrale de Cordoue [4], puis son corps sera finalement transféré en l’église collégiale de San Hipolito à Cordoue [5].

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Souverains de l’Espagne

Notes

[1] La Quesada pasiega est un dessert typique de Vega de Pas, commune de Cantabrie située dans la comarque des Valles pasiegos.

[2] Valladolid est une ville du Nord de l’Espagne. Elle est située à la confluence du Pisuerga et de l’Esgueva. Résidence des rois de Castille depuis le xve siècle jusqu’à ce que Philippe II d’Espagne fasse de Madrid la capitale du royaume en 1561, Valladolid redevint temporairement capitale de 1600 à 1606.

[3] Jaén est une ville espagnole ainsi qu’un municipio, capitale de la province du même nom au nord-est de l’Andalousie. La ville de Jaén se dresse au pied de la Colline Sainte-Catherine (Cerro Santa Catalina), et reste très marquée par l’urbanisme médiéval : placettes et ruelles au tracé irrégulier s’adaptant au caractère fortement pentu du site définissent l’aspect du centre historique. La cité est d’ailleurs dominée par la silhouette de la forteresse médiévale bâtie au sommet de la colline.

[4] La mosquée-cathédrale de Cordoue, également connue sous son ancien nom de grande mosquée de Cordoue (Mezquita de Córdoba), est un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale. C’est un monument majeur de l’architecture islamique, témoin de la présence musulmane en Espagne du 8ème au 15ème siècle. Elle est connue dans le monde entier pour être le monument le plus accompli de l’art des Omeyyades de Cordoue. Convertie en église au 13ème siècle après la Reconquista par le roi Ferdinand III de Castille, elle est depuis lors l’église cathédrale du diocèse de Cordoue en Espagne.

[5] La Collégiale de San Hipolito de Córdoba faisait partie d’un monastère fondé par Alfonso XI, roi de Castille et Leon en 1343. Le monarque fonda le monastère en guise de remerciement pour sa victoire lors de la bataille de Salado en 1340. Il reçu les restes de son père, le roi Ferdinand IV de Castille dit l’Ajourné, décédé en 1312. En 1347, quatre ans après la fondation du monastère, il fut élevé au rang de collégiale par le pape Clément VI, le 1er Août, 1347.