Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Alphonse de la Cerda dit le Déshérité

Alphonse de la Cerda dit le Déshérité

samedi 2 mai 2015, par ljallamion

Alphonse de la Cerda dit le Déshérité (1270-1333)

Infant de Castille

Forteresse de Xàtiva ou séjourna Alphonse le Déshérité durant 13 annéesFils aîné de Ferdinand de la Cerda et de Blanche de France , fille du roi Louis IX de France.

Après la mort de son père, sa grand-mère paternelle, la reine Violante de Aragón, l’emmène avec son jeune frère Ferdinand de la Cerda de Castille en Aragon [1] pour être sous la protection du roi Pierre III d’Aragon, frère de Violante.

Installés dans la forteresse de Xàtiva [2], ils y demeurent pendant treize années.

En 1303, Alphonse le Déshérité trouve refuge en France où le roi de France Philippe IV le Bel le fait baron de Lunel [3].

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Alphonse de la Cerda/ Portail de l’histoire/ Maison d’Ivrée en Espagne

Notes

[1] Le royaume d’Aragon continue à s’étendre au cours du 11ème siècle. Il intègre d’abord la région des Cinco Villas. En 1076, à la mort de Sancho IV « le Noble », roi de Navarre, l’Aragon arrondit ses frontières en s’emparant des territoires orientaux du royaume de Navarre, tandis que la Castille s’empare de l’ouest de ce royaume. Sous les règnes de Sanche 1er et de Pierre 1er, le royaume poursuit son expansion vers le sud : la ville de Huesca, prise en 1096, devient la nouvelle capitale du royaume, tandis que des forteresses sont construites à El Castellar et Juslibol, afin de surveiller les musulmans de Saragosse. Alphonse 1er « le Batailleur », roi à partir de 1104, poursuit la politique de conquêtes : il s’empare des terres basses de la vallée de l’Èbre : Ejea, Valtierra, Calatayud, Tudela et même Saragosse, capitale d’une puissante taïfa. À sa mort, à la bataille de Fraga, en 1134, les nobles aragonais élisent son frère, Ramiro II, dit « le Moine », car il avait choisi la vie religieuse. Afin d’assumer la continuité dynastique, il épouse Agnès de Poitiers. En 1137, sa fille, Pétronille, épouse Raimond-Berenguer IV,comte de Barcelone. Cette union, qui donne naissance à l’entité de la couronne d’Aragon se renforce considérablement, et conduit à la conquête des royaumes de Majorque et de Valence. La puissance aragonaise se déploie en Méditerranée, et le roi d’Aragon s’empare également de la Sicile et de Naples.

[2] Le château de Xàtiva est un château situé dans la ville homonyme, dans la communauté valencienne en Espagne. Il possède une position stratégique importante sur la Via Augusta, qui mène à Rome en passant par les Pyrénées au nord, et vers Cadix au sud.

[3] En 888, Lunel est érigée en baronnie regroupant 13 villages. Au seuil de l’an 1000, elle appartient à Bernard d’Anduze, baron de Sauve qui cède la seigneurie à la famille des Gaucelm. Lunel fut un important centre philosophique juif au Moyen Âge : elle fut surnommée « la petite Jérusalem médiévale ». Aujourd’hui il ne reste presque aucune trace de cette présence dans la ville.