Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Przemysl II

mardi 5 juin 2012

Przemysl II (1257-1296)

Duc de Poznań de1273 à 1296-Duc de Grande Pologne de 1279 à 1296-Duc de Cracovie de 1290 à 1291-Duc de Poméranie de 1294 à 1296-Roi de Pologne de 1295 à 1296

Fils du duc Przemysl 1er de Grande Pologne et d’Élisabeth, fille d’Henri II le Pieux. Son père décède 4 mois avant sa naissance. Son oncle Boleslas le Pieux devient le souverain du duché de Poznań et prend Przemysl II sous sa protection.

En 1272, il participe à la guerre contre le Brandebourg qui permet de récupérer les territoires de Strzelce et Drezdenko qui avait été envahit par les Allemands. La même année, il conclut une alliance avec Mestwin II, le duc de la Poméranie de Gdańsk.

À partir de 1273, Przemysl II quitte la cour de son oncle et revendique l’héritage de son père. Boleslas le Pieux accède à sa demande et lui donne le duché de Poznań. La même année, il intervient dans la guerre civile en Silésie et épouse Lutgarde, la fille du duc de Mecklembourg. En 1276/1277, les relations avec Boleslas le Pieux se refroidissent, Przemysl II s’alliant à Henri IV le Juste alors que son oncle souhaitait une alliance avec les Piasts de Silésie.

En 1277, Henri IV se fait enlever par des hommes de Boleslas II le Chauve. Przemysl II, Henri III de Głogów et des chevaliers du duché de Wrocław mettent sur pied une opération militaire pour délivrer Henri IV. C’est un fiasco.

Les coalisés sont écrasés le 24 avril 1277 par l’armée du duché de Legnica, dirigée par Henri V le Gros, le fils de Boleslas II le Chauve. Przemysl II et Henri III de Głogów sont capturés. Boleslas ne relâche ses prisonniers qu’à la fin de l’année, suite à la médiation d’Ottokar II de Bohême. L’année suivante, il devient le parrain de Przemysl d’Inowrocław.

En 1279, après le décès de son oncle, Przemysl hérite de toute la Grande Pologne. En février 1281, Henri IV le Juste invite les ducs Henri III de Głogów, Henri V le Gros et Przemysl II à le rencontrer. En réalité, il s’agit d’un piège. Dès leur arrivée, les ducs sont arrêtés et emprisonnés. Ils ne sont relâchés qu’en échange d’un hommage de vassalité. En outre, Przemysl II est forcé de donner au duc de Wrocław la région de Wieluń. À Kępno, le 15 février 1282, Przemysl conclut un accord avec Mestwin II, en vertu duquel la Poméranie de Gdańsk doit lui revenir après le décès de Mestwin.

Le 14 décembre 1283, à Poznań, Lutgarde est assassinée sur ordre de son mari, ce qui ternit la réputation du duc de Grande Pologne. En 1285, il écrase une révolte d’une partie des nobles de son duché qui voulaient se rapprocher de la Silésie. La même année, il épouse Ryksa, la fille de Valdemar 1er de Suède, qui lui donne une fille, Élizabeth Ryksa, qui deviendra l’épouse de Venceslas II, ensuite de Rodolphe de Habsbourg. Le 23 novembre 1287, à Słupsk, Przemysł II et Mestwin II concluent une alliance avec Bogusław IV de Poméranie occidentale contre le Brandebourg et mettent sur pied un plan pour reprendre la Poméranie de Gdańsk au duc Wisław II de Rügen. Les relations de Przemysl II avec Henri IV le Juste se réchauffent et ce-dernier lui rend la région de Wieluń.

Henri IV le Juste décède le 23 juin 1290. Dans son testament, il offre le trône de Cracovie à Przemysl. Celui-ci s’empare de la Petite Pologne mais Ladislas 1er le Bref, le duc de Cujavie, reste le maître du duché de Sandomierz qui normalement revient aussi au duc de Cracovie.

Venceslas II de Bohême revendique également le trône de Cracovie. La bourgeoisie allemande de Cracovie et beaucoup de petits nobles appuient les prétentions de Venceslas, qui en termes de sécurité, de prestige et d’espoir de développement économique offre plus que Przemysl II, mais avec le danger que la Pologne soit intégrée au Saint-Empire.

Menacé par Ladislas 1er le Bref et impopulaire à Cracovie, Przemysl II est contraint de signer un accord avec Venceslas II. Il lui abandonne la Petite Pologne ainsi que le duché de Sandomierz dont Ladislas le Bref s’est emparé. Ne pouvant se résoudre à abandonner le trône, le 6 janvier 1293, à Kalisz, à l’initiative de l’archevêque Jakub Świnka, il conclut un accord avec Ladislas le Bref et son frère Casimir II de Łęczyca pour mener une action commune afin de reprendre la Petite Pologne au souverain de Bohême. En échange de leur soutien, Przemysl, qui n’a pas de fils, fait de Ladislas le Bref son héritier en Grande Pologne, en Petite Pologne et dans le duché de la Poméranie de Gdańsk. La même année, il épouse Marguerite, la fille du margrave de Brandebourg Albert III. Mestwin II décède le 25 décembre 1294 et Przemysl lui succède.

Le 26 juin 1295, à Gniezno, Jakub Świnka couronne Przemysl II roi de Pologne, sans attendre l’accord du pape et du Saint Empire. Le 8 février 1296, Przemysl II est enlevé et assassiné par des sbires à la solde des margraves de Brandebourg car le nouveau roi, qui voulait réunifier tous les territoires polonais, était un obstacle à leur expansion territoriale vers l’est. Il est inhumé dans la cathédrale de Poznań.