Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Guillaume de Montferrat dit Guillaume Longue Épée

Guillaume de Montferrat dit Guillaume Longue Épée

jeudi 15 mars 2012, par ljallamion

Guillaume de Montferrat dit Guillaume Longue Épée (1150-1177)

Comte de Jaffa et d’Ascalon de 1176 à 1177

Fils de Guillaume V, marquis de Montferrat et de Judith de Babenberg. Il est issu d’une famille de croisés. Son père a participé à la 2ème croisade, son frère Conrad participera à la 3ème croisade et sera roi de Jérusalem, et son autre frère Boniface participera à la 4ème croisade. Cousin du roi Louis VII de France et neveux de l’empereur Conrad III et cousins de l’empereur Frédéric Barberousse.

Bien qu’il soit un fils aîné, il n’est pas encore marié à l’âge de 30 ans. En 1167, son père avait essayé de les marier, lui et son frère Conrad, avec respectivement une fille d’Henri II d’Angleterre et une sœur de Guillaume 1er d’Écosse, mais les noces n’avaient pas pu être célébrée, le mariage anglais probablement pour une question de consanguinité et le mariage écossais parce que la princesse fut mariée entre temps à un autre.

En 1175, le problème de la succession du royaume se pose de manière accrue, le roi, Baudouin IV est atteint de la lèpre, il n’a et ne peut avoir ni épouse ni enfants, et il n’a que 2 sœurs, Sybille, âgée de 16 ans, et Isabelle, âgée de 3 ans. Le mariage de Sibylle devient une nécessité pour le royaume, afin de lui apporter un successeur capable de prendre ses destinées en mains après la disparition de Baudouin.

Le choix des barons se porte sur la personne de Guillaume. Une ambassade est envoyée à Montferrat et le père et le fils consentent au projet de mariage. Guillaume Longue Épée débarque à Sidon en octobre 1176, prête immédiatement le serment d’allégeance à Baudouin, reçoit la main de Sibylle et est investit du comté de Jaffa et d’Ascalon.

Au milieu du printemps 1177, mal acclimaté à la Palestine et peu immunisé à ses infections, il contracte une maladie. Pendant 2 mois, le comte lutte contre la maladie, mais finit par succomber à Ascalon en juin 1177. Son fils posthume Baudouin deviendra roi de Jérusalem.