Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Chiron

jeudi 19 mars 2020, par ljallamion

Chiron

Personnage de la mythologie grecque

Chiron instruisant le jeune Achille. Fresque de l'Herculanum. (Musée national d'archéologie, Naples, Italie)Chiron est un centaure [1], fils de Cronos et de l’Océanide [2] Philyra , qui vivait dans une grotte sur le mont Pélion [3] en Thessalie [4]. Réputé pour sa grande sagesse et ses nombreuses connaissances contrairement aux autres représentants de son espèce, il se vit offrir l’immortalité par les dieux et se fit confier par les hommes l’éducation de nombreux héros qui devinrent ses disciples, notamment Achille et Asclepios .

Héraclès tua Chiron par erreur, lors d’une bataille contre de nombreux centaures, il reçut une flèche empoisonnée par le sang de l’hydre de Lerne [5] dans le genou. La blessure étant inguérissable et Chiron immortel, il demanda aux dieux le retrait de son immortalité pour cesser de souffrir. Zeus le transforma en constellation.

Il est considéré comme l’aîné des centaures mais il se distinguait d’eux tant par son origine (car ceux-ci étaient nés d’Ixion et d’une nuée) que par son caractère : à l’opposé des centaures, êtres frustes et cruels, Chiron était réputé pour sa sagesse et sa science. Artémis et Apollon lui avaient enseigné la chasse, la médecine, la musique et la divination. Versé dans la connaissance des plantes, il en avait retiré l’art de guérir. C’est un héros civilisateur et, selon Homère, le plus juste des centaures. Sa vie en pleine nature sauvage lui permit d’acquérir de grandes connaissances du monde des animaux et de l’art de la chasse. Il est considéré comme une divinité mineure car il s’était vu offrir l’immortalité.

Grâce à ses connaissances du monde naturel et ses bonnes relations avec les hommes, Chiron devint un excellent précepteur qui enseigna ce qu’il savait à de nombreux héros. Il épousa Chariclo qui lui donna Endéis , mère de Pélée. C’est lui qui éleva Pélée, il le protégea contre la brutalité des centaures du mont Pélion et, plus tard, lui donna des conseils sur la façon de séduire Thétis. Aussi est-il naturel que Pélée lui ait confié l’éducation d’Achille, le fils qu’il avait eu avec elle.

Grâce à son savoir, Chiron fut le maître d’Asclépios, de Jason et d’Achille à qui il enseigna les arts de la musique et de la guerre, la cynégétique, et même la médecine et la chirurgie, de nombreux autres héros furent aussi ses disciples. Certaines personnes ont aidé Chiron dans sa tâche d’éducateur, comme Phénix fils d’Amyntor , le roi béotien [6], qui fut conduit par Pélée après que son père lui eut crevé les yeux. La concubine de ce dernier l’avait accusé faussement d’avoir voulu la violenter. Chiron lui rendit la vue et fit de lui le roi des Dolopes [7] en Thessalie

Quand la mère d’Achille, Thétis quitta son foyer familial pour retourner vivre chez les néréides [8], Pelée amena son fils auprès de Chiron qui le reçut comme son disciple et le nourrit avec les entrailles de lions et de sangliers, de la moelle de louves et d’ours afin qu’il acquière la force de ces animaux. Devenu plus grand, Chiron offre à Achille une éducation physique et intellectuelle de haut niveau, il lui apprend ainsi à maîtriser les sangliers, les ours, les tigres, les lions sans armes et à marcher sur la glace, à passer au milieu des fleuves au plus fort du courant, et à manier toutes les armes. Il l’initia également à la musique, à la médecine, et aux secrets des plantes médicinales, puis lui donna une éducation morale basée sur la justice, la résistance aux passions, et la modération. Chiron fit d’Achille l’exemple même du héros parfait.

Pélée, père d’Achille et fils de Pélias connaissait Chiron pour avoir un jour été secouru par lui : Pour avoir tué accidentellement Eurytion lors d’une partie de chasse, il est exilé à la cour du roi Acaste et purifié. Astydamie , épouse d’Acaste, tombe amoureuse de lui, et comme il la repoussait, elle imagina un stratagème pour se venger de lui, accusant Pélée d’avoir tenté de la violer.

Acaste ne voulut pas tuer l’homme qu’il avait purifié, et l’emmena chasser sur le mont Pélion où, après une longue marche, profitant d’un repos de Pélée, Acaste l’abandonna et cacha son épée. À son réveil, Pélée parti à la recherche de son épée fut capturé par les Centaures. Il aurait péri s’il n’avait pas été sauvé par Chiron, qui retrouva et reforgea également son épée. Chiron arrangea le mariage de Pélée avec Thétis, et confia à Pélée comment vaincre la Néréide Thétis qui avait le pouvoir de changer de forme, et n’épouserait que celui qui arriverait à la dompter.

Lorsque Thétis épouse Pélée, il reçoit en cadeau de Chiron une lance fabriquée par ses soins, dont hérite Achille avant de partir à la guerre de Troie [9]. Cette lance, faite pour la main d’Achille et qu’il est le seul à pouvoir brandir, est celle qu’il utilisera pour guérir Télèphe en enlevant la rouille.

Le père de Patrocle laissa son enfant à la caverne de Chiron, afin qu’il étudie, pas à pas, avec Achille, l’art de la harpe, et apprenne à manier la lance et à chevaucher sur le dos de Chiron, la médecine, etc.

La mort de Chiron fait partie d’un épisode connu sous le nom de Centauromachie. Chiron avait été l’hôte d’Héraclès qui l’aimait et l’estimait, il se rallia donc à ce héros dans sa lutte contre les centaures. C’est au cours de ce combat qu’Héraclès le blessa par mégarde d’une flèche qui l’atteignit au genou. Il tenta d’appliquer un onguent sur la plaie, mais les blessures causées par ces flèches n’étaient pas guérissables : Héraclès avait trempé les pointes de ses flèches dans le sang de l’Hydre de Lerne, poison incurable.

Trouvant ces douleurs intolérables, Chiron, bien qu’immortel, demanda la mort aux dieux. Ceux-ci la lui accordèrent après qu’il eut légué son immortalité à Prométhée. Zeus fit de Chiron la constellation du Centaure, ou du Sagittaire selon les sources. Pélée fut très affecté par la mort de Chiron.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Chiron/ Portail de la mythologie grecque/ Créatures de la mythologie grecque

Notes

[1] Dans la mythologie grecque, un centaure est une créature mi-homme, mi-cheval, que l’on disait issue soit d’Ixion et de Néphélé, soit de Centauros et des juments de Magnésie.

[2] Dans la mythologie grecque, les Océanides, ou Océanines, sont des nymphes aquatiques mais non marines (à l’inverse des Néréides), principalement rattachées au cours de leur père Océan. Elles sont parfois considérées comme les nymphes des fonds marins inaccessibles. Elles accompagnent leur mère, Téthys, couronnées de fleurs.

[3] Le mont Pélion est une montagne de Grèce au sud-est de la Thessalie.

[4] La Thessalie est une région traditionnelle et historique de Grèce située dans le centre du pays, au sud de la Macédoine et à l’est de l’Épire. Elle est centrée autour d’une plaine entourée de reliefs dont le mont Olympe au nord. Elle forme la majeure partie de la périphérie actuelle de Thessalie, qui inclut aussi l’est de l’Épire et une partie des îles Sporades.

[5] L’Hydre de Lerne est une créature de la mythologie grecque : tuer l’Hydre de Lerne constitue le deuxième des douze travaux d’Héraclès. Cette créature est décrite comme un monstre possédant plusieurs têtes qui se régénèrent doublement lorsqu’elles sont tranchées, et l’haleine soufflée par les multiples gueules exhale un dangereux poison, même pendant le sommeil du monstre. L’Hydre fut engendrée par Typhon et Échidna, puis élevée par Héra sous un platane à proximité de la source Amymone et du lac de Lerne, en Argolide (approximativement face à Nauplie). Lors de sa naissance, elle ne possédait qu’une tête, immortelle, qui se dédoubla ensuite pour former toutes les autres, mortelles

[6] La Béotie est une région de Grèce centrale. Elle est bordée par l’Attique au sud-est, par le golfe d’Eubée à l’est, par la Phthiotide au nord, par la Phocide à l’ouest et par le golfe de Corinthe au sud. La capitale moderne est Livadiá, mot qui signifie prairie, pâturage, une réalité économique emblématique de la région. La capitale antique était Thèbes (actuelle Thiva).

[7] Les Dolopes, sont un peuple de la Grèce antique, qui habitait au pied du Pinde, non loin de l’Étolie, la Thessalie et l’Épire, dans une contrée montagneuse appelée Dolopie. Leur pays était traversé par l’Achéloos. Selon l’Iliade, les Dolopes prirent part à la guerre de Troie sous la conduite de leur roi Phénix, vassal du roi Pélée. Les Dolopes restèrent vassaux des Thessaliens, autonomes, furent membres du Conseil des Amphictyons, et se battirent aux côtés des Perses en 480. En 420 av. jc, ils menèrent une guerre à la ville d’Héraclée de Trachis dans le dème de Trachis et furent également alliés de La Ligue de Corinthe sous Philippe II de Macédoine au 4ème siècle av. jc.

[8] Les Néréides sont des nymphes marines, filles du dieu marin Nérée et de l’Océanide Doris. Elles sont au nombre de cinquante et forment le cortège de Poséidon ; associées particulièrement à la mer Égée, elle résident avec leur père dans les profondeurs d’une cave argentée. Elles sont représentées comme de belles jeunes filles à la chevelure entrelacée de perles, portées sur des dauphins ou des hippocampes, et tiennent à la main tantôt un trident, tantôt une couronne ou une victoire, tantôt une branche de corail. Quelquefois, on les représente comme les sirènes, mi-femmes mi-poissons, c’est pourquoi elles sont souvent présentes avec les tritons sur les peintures et sculptures antiques.

[9] La guerre de Troie est un conflit légendaire de la mythologie grecque, dont l’historicité est controversée. Elle est parfois appelée Deuxième guerre de Troie en référence à l’expédition menée contre la cité par Héraclès après la quête de la Toison d’or que certains nomment Première guerre de Troie.