Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Publius ou Appius Annius Trebonius Gallus dit Trebonius Gallus

Publius ou Appius Annius Trebonius Gallus dit Trebonius Gallus

samedi 6 août 2016, par ljallamion

Publius ou Appius Annius Trebonius Gallus dit Trebonius Gallus

Sénateur romain des 1er et 2ème siècles-Consul éponyme en 108

Né dans la gens Annia [1] et membre de la famille vénérable des Annii Regilli.

Son père est Appius Annius Gallus , consul suffect en 67 et lieutenant d’Othon pendant l’année des quatre empereurs [2] puis commandant en Germanie supérieure [3] en 70. Sa mère est peut-être une noble s’appelant Trebonia.

Il est lié à la famille du futur triple consulaire Marcus Annius Verus. Ce dernier est lui-même proche de l’empereur Hadrien et père de l’impératrice Faustine l’Ancienne, épouse de Antonin le Pieux.

Faustine est la mère de l’impératrice Faustine la Jeune et tante de Marc Aurèle.

Trebonius Gallus sert comme consul éponyme en l’an 108 aux côtés de Marcus Atilius Metilius Bradua.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Publius Annius Trebonius Gallus/ Portail de la Rome antique/ Consul de l’Empire romain

Notes

[1] Les Annii sont les membres d’une ancienne famille plébéienne romaine, la gens Annia, probablement originaire de Setia. Les cognomina portés dans cette famille durant la République sont Asellus, Bellienus, Cimbeius, Luscus et Milo.

[2] L’Année des quatre empereurs (ou des trois empereurs) désigne la période de juin 68 à décembre 69 voyant se succéder à la tête de l’Empire romain pas moins de trois empereurs, avant que le pouvoir n’échoie à Vespasien. Première guerre civile depuis le règne d’Auguste, elle débute dans les derniers mois du règne de Néron avec la révolte de Caius Julius Vindex dans la province de Gaule lyonnaise, premier acte de la Révolte de 69-70. Si le terme Année des quatre empereurs renvoie à une période historique légèrement plus large, on notera tout de même que, dans les faits, il y eut quatre empereurs en l’an 69.

[3] La Germanie supérieure, Germanie première ou Haute-Germanie selon les auteurs et en latin Germania superior ou Germania prima est une province romaine établie en 84 par Domitien après les deux campagnes victorieuses autour de la haute vallée du Rhin, de la Nahe au lac de Constance, une grande partie de la Suisse, le Jura, la Franche-Comté et une partie de la Bourgogne. À l’est du Rhin se trouvaient les Champs Décumates, qui ne seront conquis que sous Domitien. Auparavant, la frontière entre res publica et barbaricum se situait sur le Rhin et le Danube.