Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Philippe le Tétrarque ou Hérode Philippe

Philippe le Tétrarque ou Hérode Philippe

mardi 23 septembre 2014, par ljallamion

Philippe le Tétrarque ou Hérode Philippe

Tétrarque de 4 av.jc à 34 de notre ère

Buste de Philippe le Tétrarque Fils d’Hérode le Grand et de Cléopâtre de Jérusalem . Il régna sur les districts du nord [1].

La capitale de ces territoires est appelée Césarée de Philippe [2], pour ne pas la confondre avec Césarée maritime. Elle est aussi appelée Panéas on Banéas chez les auteurs antiques, un nom que la ville actuelle porte toujours.

Il est le premier époux de Salomé, fille de Hérode fils d’Hérode et d’Hérodiade.

À la mort d’Hérode 1er le Grand, le territoire de son royaume fut partagé par Auguste entre 3 des fils d’Hérode ainsi qu’une de ses parentes.

Philippe obtint pour sa part la Batanée [3], avec la Trachonitide [4] et l’Auranitide [5], une partie de ce qu’on appela le domaine de Zénodore.

Philippe meurt à Julas [6] en 34, il se fait enterrer dans un somptueux tombeau.

Il n’a pas d’héritier et sa mort en 34 ouvre une crise de succession, qui déclenchera une guerre entre son frère Hérode Antipas et Arétas IV , le roi des Nabatéens. Jean le Baptiste sera une des victimes de la guerre d’influence que se livrent alors les différents prétendants au pouvoir sur ces territoires.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Philippe le Tétrarque/ Portail Israël antique et Juifs dans l’Antiquité/ Dynastie hérodienne

Notes

[1] Transjordanie

[2] Baniyas, Banias ou Panéas est un site archéologique qui s’est appelé Césarée de Philippe pendant la période romaine. Le site est près d’une des sources du Jourdain sur le mont Hermon et a donné son nom à la seigneurie de Banias un des fiefs du royaume de Jérusalem pendant les croisades

[3] La Batanée actuellement Al-Bathaniya est une plaine fertile du sud de la Syrie actuelle. À l’est du Golan à l’ouest de la Trachonitide et au nord de l’Auranitide qui est la région frontalière avec la Jordanie. C’est une partie de l’ancien royaume de Bashân.

[4] Dans l’Antiquité, le Trachon ou la Trachonitide est le nom grec d’une région de chaos rocheux basaltiques appelé Argob dans la Bible, située au sud de Damas, en Syrie. Son nom actuel est le Al-Lejâh. Au 1er siècle av. jc cette région, difficile d’accès, était occupée par des tribus arabes qui razziaient le plateau agricole du Hauran à l’ouest. Cette région fut incorporée par Marc Antoine au royaume d’Hérode le Grand qui installa des colons militaires juifs « dans la toparchie de Batanée, limitrophe de la Trachonitide » où ils fondèrent la ville de Bathyra et la fortifièrent. Hérode le Grand « voulait faire de cet établissement une sorte de rempart. »

[5] Le Hauran est une région de la Syrie méridionale, dans les gouvernorats de Quneitra, As-Suwayda, et Dera, et a pour capitale la ville de Bosra. Son nom moderne dérive de son nom antique, l’Auranitide, et signifie littéralement région caverneuse.

[6] Bethsaïde est une ancienne ville de Galilée. Elle est située sur le versant nord-est du lac de Tibériade, non loin de l’endroit ou le Jourdain s’y jette.