Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Caius Cestius Gallus ou Gaius Cestius Gallus

Caius Cestius Gallus ou Gaius Cestius Gallus

jeudi 19 février 2015

Caius Cestius Gallus ou Gaius Cestius Gallus (mort vers 67)

Consul suffect en 42

emblème consul Fils d’un consul romain, il fut légat de Syrie à partir de 63 ou 65, succédant au général Corbulon.

Il marcha jusqu’en Judée en 66 afin de ramener le calme au début de la Grande révolte juive. Il réussit à conquérir Beït-Shéarim [1], dans la vallée de Jezreel, siège du Sanhedrin [2] à cette époque, mais fut incapable de reprendre le Temple de Jérusalem.

Dans sa retraite, il fut écrasé à Beth-Horon [3] par Eleazar ben Simon et perdit la presque totalité de sa légion, soit à peu près 5 300 légionnaires et 480 cavaliers. Il réussit à s’enfuir vers Antioche [4] en sacrifiant la plus grande part de son armée et de ses équipements.

Peu après son retour, il mourut, et Licinius Mucianus lui succéda.

L’empereur Néron donna au général Flavius Vespasianus, le futur empereur Vespasien, la mission d’écraser la rébellion juive.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cestius Gallus »

Notes

[1] « la ville nouvelle » aussi appelée Bezetha

[2] Le Sanhédrin interprétait et tranchait la Loi juive à partir de ses sources écrites et orales. Son travail de codification a abouti à la rédaction de la Mishna. Le Sanhédrin est aussi le tribunal suprême dont une des fonctions vitales est la promulgation du calendrier. Il est aussi habilité à reconnaître officiellement un prophète qui puisse lui-même identifier le Messie. Le Sanhédrin est doté d’un grand pouvoir politique puisqu’il exerce un contrôle légal sur le Roi ainsi que sur le Grand Prêtre responsable des activités du Temple.

[3] Beït-Horon est une petite chaîne montagneuse de calcaire située à proximité des monts de Judée et au nord de la vallée d’Ayalon. Elle est haute de 550 m et s’étend sur une longueur de 12,5 km.

[4] Antioche est une ville de Turquie proche de la frontière syrienne, chef-lieu de la province de Hatay.