Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Caius Julius Polémon II du Pont dit Polémon II du Pont

Caius Julius Polémon II du Pont dit Polémon II du Pont

vendredi 31 janvier 2014, par lucien jallamion

Caius Julius Polémon II du Pont (vers 10/15-vers 64)

Roi du Pont de 38 à 64-Roi du Bosphore et de Colchide de 38 à 39/41

Drachme représentant Polémon II du Pont Roi du Pont de 38 à 64-Roi du Bosphore et de Colchide de 38 à 39/41

Fils d’ Antonia Tryphaena et de Cotys VIII de Thrace , il est le petit-fils de Polémon 1er du Pont.

Après le meurtre de son père, il est élevé comme ses frères à Rome avec Caligula. Ce dernier, devenu empereur, reconstitue pour lui le royaume du Pont Polémoniaque en 38 et le nomme également roi du Bosphore [1] et de Colchide [2], royaume sur lequel il ne peut se maintenir face aux prétentions des fils d’ Aspourgos du Bosphore . En compensation, il reçoit de Claude des domaines en Cilicie [3]

En 64, l’empereur Néron supprime définitivement le royaume du Pont et Polémon se retire en Syrie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Polémon II du Pont/ Portail de la Rome antique/ Roi du Pont

Notes

[1] Le royaume du Bosphore est un royaume grec antique établi sur les rives du Bosphore cimmérien, nom antique de l’actuel détroit de Kertch, qui reliait le Pont-Euxin (l’actuelle mer Noire) au lac Méotide (l’actuelle mer d’Azov), et sur la Tauride. Il est fondé au 5ème siècle av. jc par les Archéanactides.

[2] Dans l’ancienne géographie, la Colchide, Colchis ou Kolchis est un ancien État, royaume puis région géorgienne, qui a joué un rôle important dans la formation de la culture ethnique du peuple géorgien et de ses sous-groupes. Le royaume de Colchide a contribué au développement de l’État géorgien médiéval, à la suite de son unification avec le royaume d’Ibérie, ou Karthli.

[3] La Cilicie est une ancienne province romaine située dans la moitié orientale du sud de l’Asie Mineure en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’est par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province d’Adana : région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée. Vers 27, sous l’empereur Tibère, la Cilicie est rattachée à la province de Syrie. Certaines parties de la région restent néanmoins dirigée par des souverains locaux jusqu’à l’annexion complète par Vespasien en 74. La province est suffisamment importante pour qu’un proconsul y soit nommé.