Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Démétrios Kalos dit le Beau

Démétrios Kalos dit le Beau

vendredi 23 octobre 2020

Démétrios Kalos dit le Beau (vers 285 av. jc-vers 249 av. jc)

Prince antigonide-Roi éphémère de Cyrène

Ruines du temple de Zeus à CyrèneFils de Démétrios 1er Poliorcète, un temps roi de Macédoine [1], et de Ptolémaïs, fille de Ptolémée 1er.

Il possède de nombreux demi-frères et sœurs nés des précédentes unions de son père, dont le roi de Macédoine Antigone II Gonatas et Stratonice, épouse de Séleucos 1er puis d’Antiochos 1er.

D’une première union avec une certaine Olympias, fille de Polyclète de Larissa [2], Démétrios a eu deux fils : le futur roi de Macédoine Antigone III Doson et Échécrate.

En 250 av. jc, Démétrios est appelé pour régner à Cyrène [3] par Apama II, fille d’Antiochos 1er et de Stratonice.

Celle qui est sa nièce est en effet la veuve du roi Magas de Cyrène qui, s’étant réconcilié avec son demi-frère Ptolémée II, compte faire revenir la Cyrénaïque [4] dans le royaume lagide [5]. Démétrios est probablement appuyé par une faction qui refuse de retourner dans le giron d’Alexandrie [6], sachant qu’il est légitime en tant que petits-fils de Ptolémée 1er. Tandis que son demi-frère et roi de Macédoine, Antigone II Gonatas, n’est pas non plus étranger à cette désignation.

Démétrios épouse donc la fille d’Apama, Bérénice II, et devient roi de Cyrène. Mais celle-ci le fait assassiner vers 249, lorsqu’elle découvre qu’il est devenu l’amant d’Apama.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2003 (ISBN 202060387X)

Notes

[1] Le royaume de Macédoine est un État antique situé au nord de la Grèce correspondant aujourd’hui principalement à la Macédoine grecque. Il est centré sur la partie nord-est de la péninsule grecque, bordé par l’Épire à l’ouest, la Péonie au nord, la Thrace à l’est et la Thessalie au sud. Royaume périphérique de la Grèce aux époques archaïque et classique, il devient l’État dominant du monde grec durant l’époque hellénistique. L’existence du royaume est attestée au tout début du 7ème siècle av. jc avec à sa tête la dynastie des Argéades. Il connaît un formidable essor sous le règne de Philippe II qui étend sa domination sur la Grèce continentale en évinçant Athènes et la ligue chalcidienne pour ensuite fonder la Ligue de Corinthe. Son fils Alexandre le Grand est à l’origine de la conquête de l’immense empire perse et de l’expansion de l’hellénisme en Asie à la fin du 4ème siècle av. jc. Après sa mort, la Macédoine passe brièvement sous la tutelle des Antipatrides dans le contexte des guerres des diadoques. En 277, la royauté échoit à Antigone II Gonatas qui installe la dynastie des Antigonides qui règne jusqu’en 168, date à laquelle la Macédoine est conquise par les Romains. En 146 la Macédoine devient une province romaine.

[2] Larissa est une ville grecque située au bord du fleuve Pénée. Elle est le chef-lieu du district régional de Larissa, et la capitale de la périphérie de Thessalie, mais aussi celle du diocèse décentralisé de Thessalie-Grèce centrale.

[3] Cyrène, l’ancienne ville grecque (en Libye actuelle), est la plus ancienne et la plus importante des cinq colonies grecques dans la région et lui donne son nom de Cyrénaïque, qui est encore utilisé aujourd’hui. Ancien évêché, elle se situe dans la vallée de Djebel Akhdar.

[4] La Cyrénaïque est une région traditionnelle de Libye dont le nom provient de la Cyrénaïque antique, province romaine située autour de l’ancienne cité grecque de Cyrène. Ce territoire fait aujourd’hui partie de la Libye.

[5] Les Lagides ou Ptolémées sont une dynastie pharaonique issue du général macédonien Ptolémée, fils de Lagos (d’où l’appellation « lagide »), qui règne sur l’Égypte de 323 à 30 av. jc.

[6] Alexandrie est une ville en Égypte. Elle fut fondée par Alexandre le Grand en -331 av. jc. Dans l’Antiquité, elle a été la capitale du pays, un grand centre de commerce (port d’Égypte) et un des plus grands foyers culturels hellénistiques de la mer Méditerranée centré sur la fameuse bibliothèque, qui fonda sa notoriété. La ville d’Alexandrie est située à l’ouest du delta du Nil, entre le lac Maréotis et l’île de Pharos. Cette dernière était rattachée à la création de la ville par l’Heptastade, sorte de digue servant aussi d’aqueduc, qui a permis non seulement l’extension de la ville mais aussi la création de deux ports maritimes.