Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Drusilla de Maurétanie dite la Jeune

Drusilla de Maurétanie dite la Jeune

samedi 28 août 2021, par ljallamion

Drusilla de Maurétanie dite la Jeune (38-79)

Princesse de Maurétanie

Arrière-petite-fille de la reine d’Égypte Cléopâtre VII avec le triumvir romain Marc Antoine.

Sa mère Julia Urania peut avoir été membre de la famille royale d’Émese  [1]. Son père était probablement Ptolémée de Maurétanie qui était un fils du roi client Juba II et Cléopâtre Séléné II. Ptolémée était aussi cousin germain de l’empereur romain Claude et cousin issu de germain de Néron et Caligula.

Elle a été nommée Drusilla en l’honneur de la seconde cousine maternelle de son père Julia Drusilla, une des sœurs de l’empereur Caligula, qui était aussi sa maîtresse et qui est morte au moment de sa naissance.

Son père a été exécuté en 40. Lors d’une visite à Rome, il aurait suscité la jalousie de Caligula en portant un manteau de pourpre, couleur impériale, pendant un spectacle de gladiateurs. Il est exécuté alors qu’il se rend à Lyon et son royaume est annexé par Rome et a par la suite été divisé en deux provinces romaines : les provinces de Maurétanie Césarienne [2] et de Maurétanie Tingitane [3].

Drusilla a probablement été élevée dans la famille impériale à Rome. Vers 53, l’empereur Claude a arrangé son mariage avec Marcus Antonius Felix, le frère de Pallas, et comme ce dernier un esclave affranchi de la mère de l’empereur romain Claude, Antonia Minor ou selon d’autres sources, un affranchi de l’empereur Claude lui-même.

Felix était alors le procurateur de Judée. Vers 54-56, Felix a divorcé d’avec Drusilla car il est tombé amoureux et s’est marié avec la fille du roi Agrippa 1er et sœur du roi Agrippa II, elle aussi appelée Drusilla.

En 56, Drusilla a épousé en secondes noces, son parent éloigné, le prêtre-roi d’Émèse [4], Sohaemus qui a régné à partir de 54 jusqu’à sa mort en 73. Sohaemus était prêtre du Dieu Soleil syrien, connu en araméen comme El Gabal. Drusilla et Sohaemus ont eu un fils.

Au 3ème siècle, la reine syrienne Zenobie de Palmyre revendiquait être la descendante d’une Drusilla, fille de Ptolémée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Drusilla de Maurétanie la Jeune/ Portail Israël antique et Juifs dans l’Antiquité/ Catégories : Personnalité féminine du Ier siècle

Notes

[1] un royaume client de Rome de la province romaine de Syrie

[2] La Maurétanie Césarienne est une province de la Rome antique, partie orientale de la Maurétanie, qui correspondait à l’actuelle Algérie centrale et occidentale. À l’ouest de l’Afrique romaine, la Maurétanie.

[3] Claude transforma le royaume de Maurétanie en deux provinces : à l’ouest la Maurétanie tingitane, avec Tingis (actuelle Tanger) comme capitale, sur un territoire correspondant globalement au nord de l’actuel Maroc ; à l’est la Maurétanie césarienne qui tire son nom, comme sa jumelle, de sa capitale Césarée de Maurétanie (actuelle Cherchell) capitale de l’ancien royaume. La Maurétanie tingitane s’étendait du nord de la péninsule à Salé (Nécropole de Chella) et Volubilis au sud et à l’est jusqu’à la rivière de Oued Moulouya. Les principales villes étaient Volubilis, Banasa, Tingis (Tanger), Lixus (Larache) Tamuda (Tétouan) et Russadir (Melilla).

[4] actuelle Homs en Syrie