Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Appius Annius Trebonius Gallus (consul suffect)

Appius Annius Trebonius Gallus (consul suffect)

samedi 24 avril 2021, par ljallamion

Appius Annius Trebonius Gallus (consul suffect)

Sénateur et consul romain

emblème consul Membre de la gens Annia [1] et faisait partie de la famille des Annii Regilli [2].

Fils d’ Appius Annius Trebonius Gallus, consul en 108.

Par son père, Gallus était lié au sénateur Marcus Annius Verus, beau-frère de l’empereur Hadrien et père de l’impératrice Faustine l’Ancienne, épouse d’Antonin le Pieux. Faustine l’Ancienne était la mère de l’impératrice Faustine la Jeune et la tante de l’empereur Marc Aurèle. En 139 ou 140, Annius Gallus a servi comme consul suffect [3].

Gallus a épousé Atilia Caucidia Tertulla, la fille du sénateurMarcus Appius Bradua et de Caucidia Tertulla. Tertulla lui donna 2 enfants.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Appius Annius Trebonius Gallus (consul suffectus)/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Les Annii sont les membres d’une ancienne famille plébéienne romaine, la gens Annia, probablement originaire de Setia. Les cognomina portés dans cette famille durant la République sont Asellus, Bellienus, Cimbeius, Luscus et Milo.

[2] Regilli signifie Petits rois

[3] Parfois, un consul décède ou démissionne avant la fin de son mandat de douze mois. Le consul restant rétablit la collégialité par l’élection intermédiaire si le délai restant le permet ou par la désignation directe d’un consul suffectus (du participe passé du verbe sufficere, « remplacer »). Ce consul entre en fonction immédiatement, il a les mêmes privilèges et les mêmes pouvoirs que le consul remplacé mais il n’est en charge que pour la durée du mandat qui reste à couvrir. Enfin, le consul suffect ne donne pas son nom à l’année, à l’inverse du consul dit ordinaire.