Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Apollinaire l’Ancien

Apollinaire l’Ancien

mardi 24 mars 2015

Apollinaire l’Ancien

Auteur chrétien-grammairien et rhéteur grec

Il est nommé l’Ancien pour le différencier de son fils Apollinaire de Laodicée parfois nommé Apollinaire le Jeune.

Originaire d’Alexandrie, il enseigna la grammaire et les lettres d’abord à Béryte [1] puis à Laodicée de Syrie [2]. Étant devenu veuf dans cette ville, il se fit moine, et fut ordonné prêtre à Laodicée.

Dans sa lutte contre le christianisme, l’empereur Julien avait défendu en 362 à tous les chrétiens d’enseigner la grammaire et la rhétorique, affirmant que ceux qui niaient les dieux d’Homère, de Démosthène, de Cicéron et de Virgile devaient se contenter de lire et de commenter dans leurs réunions les écrits de Luc et de Matthieu . C’était une manière de refuser aux chrétiens les études supérieures.

Pour pallier ceci, et permettre aux chrétiens d’étudier la pure langue grecque Apollinaire entreprit, avec son fils, de composer sur des thèmes chrétiens des ouvrages imités des auteurs anciens. Ainsi fut mis à contribution le style d’Homère, de Ménandre , d’Euripide, de Pindare et même de Platon.

Son goût pour les belles lettres lui valut par ailleurs quelques déboires avec son évêque. Un jour que les deux Apollinaires se trouvaient chez le sophiste païen Épiphane, celui-ci lut un hymne à Bacchus qui commençait par la formule ordinaire invitant les profanes à sortir. Si plusieurs des spectateurs se retirèrent, Apollinaire et son fils restèrent et applaudirent les vers du païen.

L’évêque Théodote jugeant cela peu compatible avec les qualités de prêtre pour le père et de lecteur pour le fils les suspendit temporairement.

On ignore la date de la mort d’Apollinaire qui eut cependant lieu avant que son fils, devenu évêque, ne formule les thèses christologiques qui furent condamnées comme hérétiques.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Apollinaire l’Ancien/ Portail de l’histoire/ Grammairien grec

Notes

[1] actuellement Beyrouth

[2] Lattaquié est une ville de Syrie, chef-lieu du gouvernorat homonyme. Cette ville est établie sur un site très anciennement occupé, proche de l’ancienne Ougarit. La cité qui fut un chef-lieu de satrapie sous le royaume séleucide portait alors le nom de Laodicée de Syrie ou Laodicée de la mer parce qu’elle a été refondée par Séleucos 1er qui a donné à la ville le nom de sa mère Laodicé et de sa fille.