Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Pierre IV d’Aragon dit le Cérémonieux

Pierre IV d’Aragon dit le Cérémonieux

vendredi 3 août 2012, par ljallamion

Pierre IV d’Aragon dit le Cérémonieux (1319-1387)

Roi d’Aragon de 1336 à 1387

Fils de Alphonse IV contre lequel il se révolta et de Thérèse de Entenza. En 1338, il épousa Marie de Navarre, fille de Philippe III de Navarre.

Les premières années de son règne furent occupées par des querelles domestiques avec la reine doña Leonor, et ses frères les infants Ferdinand et Juan, terminées par la médiation de don Juan Manuel de Castille et de l’infant don Pedro, oncle du roi. Bientôt l’attention de celui-ci fut attirée par le péril de nouvelles invasions des Maures ; pour repousser ces invasions, il prêta son aide au roi castillan Alphonse XI. Après la défaite des Maures à Salado, Pierre se proposa de réaliser un de ses vieux rêves politiques, le rattachement de Majorque au royaume aragonais.

Profitant des vues de la France sur la ville de Montpellier, qui appartenait au roi de Majorque Jacques II, son vassal, au lieu de l’aider, il formula contre lui plusieurs griefs, Jacques accourut à Barcelone pour se défendre, mais Pierre, qui voulait donner une autre tournure aux choses, fit semblant de croire que Jacques conspirait contre lui et l’accusa de haute trahison. La guerre déclarée pour ce motif, il enleva Majorque et le Roussillon à son cousin Jacques II en 1344. En 1347, il épousa Leonor du Portugal, fille d’Alphonse IV de Portugal.

Mais, cependant, à l’intérieur, la lutte entre la noblesse et la couronne était toujours latente, et le plus simple prétexte pouvait la faire éclater de nouveau. Ce prétexte, le roi l’offrit, en dépouillant son frère Jacques, procureur général du royaume, de ce titre et de ses droits de succession à la couronne, pour les transférer à sa fille, l’infante Constance. La noblesse d’Aragon et celle de Valence se révoltèrent, aidées par quelques villes et dirigées par Jacques, formant de nouveau l’alliance dite “l’Union”, qui avait déjà fait fléchir Pierre II et d’autres rois. Mais il écrasa la rébellion de la noblesse aragonaise à Epila en 1348 et abolit le privilège de l’Union avec lequel les nobles avaient conquis des droits abusifs pendant le règne d’Alphonse III.

Il battit les génois et mis la main sur la Sardaigne en 1354 et soutint Henri de Trastamare contre Pierre le Cruel dans ce qui fut appelé la "Guerre des Deux Pierre". Pierre le Cruel mourut en 1369 et son rival Henri de Transtamare fut définitivement reconnu comme roi de Castille. C’est dans ces conditions que fut conclu entre Aragon et Castille en 1375 le Traité d’Almazán. Eleanor fille de Pierre IV d’Aragon épousa le fils d’Henri de Transtamare, Jean 1er de Castille.

Prince cultivé, il fonda l’université de Huesca et protégea les hommes de lettres ; lui-même écrivit des vers en provençal. Il a été enterré au monastère

Durant son règne, Pierre IV eut de fréquents conflits avec l’inquisiteur général d’Aragon, Nicolau Aymerich.

Il meurt à Barcelone en janvier 1387.