Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Seuthès III

mercredi 25 août 2021 (Date de rédaction antérieure : 28 mai 2012).

Seuthès III

Roi des Odryses de 331 av. jc à 300 av. jc

"Copie de la tête en bronze de Seuthes III trouvée dans son tombeau à Kazanlak ; l'originale est conservée au Musée archéologique national (Bulgarie) à Sofia."En 347-346 av. jc, la Thrace [1] avait été en grande partie soumise par la Macédoine [2] dont les troupes étaient conduites par le père d’Alexandre le Grand, Philippe II, achevée par la conquête du sud de la Thrace en 341 av. jc.

À la mort de Philippe II, survenue en 336, les tribus thraces se révoltèrent contre Alexandre, qui avait combattu et défait les Gètes [3] ainsi que Syrmos , roi des Triballes [4]. Tous les autres Thraces se sont soumis à lui et ont envoyé des troupes rejoindre son armée. Un fils de Seuthès, Cotys II, a alors pris la citoyenneté athénienne.

Seuthès à son tour se révolta contre les Macédoniens vers 325, après que Zopyrion, le gouverneur d’Alexandre, fut tué dans une bataille contre les Gètes.

Il fut apparemment soumis par Antipater, mais après la mort d’Alexandre en 323 il reprit les armes pour s’opposer au nouveau gouverneur, Lysimaque.

Après s’être combattus à 2 reprises sans qu’il n’y ait réellement de vainqueur, il fut finalement contraint de reconnaître l’autorité de Lysimaque, donc des successeurs d’Alexandre.

En 320, Seuthès III déplaça le royaume des Odryses [5] au centre du territoire thrace et construisit sa capitale à Seuthopolis [6]. En 313, il appuya Antigone le Borgne dans sa guerre contre Lysimaque, son suzerain, occupant les cols du Mont Hémus [7], mais il fut battu et forcé de se soumettre. Lysimaque est finalement mort dans la bataille de Couroupédion [8] contre Séleucus 1er Nicator en 281, après quoi la Thrace devint le suzerain de Ptolémée II.

Vers 325-315, Seuthès III fit construire sa capitale Seuthopolis au milieu du territoire de la Thrace au centre de la Bulgarie actuelle. C’était une petite ville avec des rues rectilignes se croisant à angle droit et qui était dotée d’un système de distribution d’eau. La forteresse, à la fois temple et palais royal, était située sur une hauteur et formait un quadrilatère de 80 mètres sur 20.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Seuthès III/ Portail de la Grèce antique/ Catégorie  : Prince de Thrace

Notes

[1] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.

[2] Le royaume de Macédoine est un État antique situé au nord de la Grèce correspondant aujourd’hui principalement à la Macédoine grecque. Il est centré sur la partie nord-est de la péninsule grecque, bordé par l’Épire à l’ouest, la Péonie au nord, la Thrace à l’est et la Thessalie au sud. Royaume périphérique de la Grèce aux époques archaïque et classique, il devient l’État dominant du monde grec durant l’époque hellénistique. L’existence du royaume est attestée au tout début du 7ème siècle av. jc avec à sa tête la dynastie des Argéades. Il connaît un formidable essor sous le règne de Philippe II qui étend sa domination sur la Grèce continentale en évinçant Athènes et la ligue chalcidienne pour ensuite fonder la Ligue de Corinthe. Son fils Alexandre le Grand est à l’origine de la conquête de l’immense empire perse et de l’expansion de l’hellénisme en Asie à la fin du 4ème siècle av. jc. Après sa mort, la Macédoine passe brièvement sous la tutelle des Antipatrides dans le contexte des guerres des diadoques. En 277, la royauté échoit à Antigone II Gonatas qui installe la dynastie des Antigonides qui règne jusqu’en 168, date à laquelle la Macédoine est conquise par les Romains. En 146 la Macédoine devient une province romaine.

[3] Gètes est le nom donné par les Grecs aux tribus thraces du Nord, ayant peuplé le bassin Bas Danube dans l’Antiquité. Les Gètes sont parfois identifiés aux Daces (les historiens roumains les appellent Gèto-Daces, ou Gètodaces, arguant que Gètes est leur nom grec, et Daces leur nom latin) mais d’autres historiens considèrent qu’il s’agissait de deux peuples distincts, Gètes le long du Danube, Daces de part et d’autre des Carpates.

[4] Les Triballes sont l’un des peuples qui habitent la Thrace durant la période de l’Antiquité. Ils sont établis entre le Danube et l’Hémus en Thrace septentrionale. À plusieurs reprises, ils menacent les cités grecques installées sur les côtes de la région. En 339 av. jc, Philippe II, au retour de son expédition contre les Scythes, se voit refuser le passage du fleuve Hémus par les Triballes à moins de partager son butin. Au cours du combat qui s’ensuivit, Philippe fut vaincu et perdit une main et une jambe. Au printemps 335, Alexandre le Grand lance contre eux une grande offensive après que les Triballes ont attaqué des garnisons macédoniennes. Dans cette campagne, nécessaire pour Alexandre car elle lui permet de garantir sa frontière nordique avant son expédition d’Asie, les effectifs engagés sont considérables. Les Triballes, dirigés par le roi Syrmos, sont battus sévèrement.

[5] Les Odryses étaient un peuple thrace qui, en fédérant plusieurs tribus proches des détroits reliant les mers Égée, Propontide et Pontique, fonda un prospère royaume portant leur nom (royaume des Odryses ou Odrysée) entre le début du 4ème siècle av. jc et le milieu du 1er siècle av. jc.

[6] actuellement Kazanlak

[7] Le Grand Balkan, est une chaîne de montagnes des Balkans située en Bulgarie et Serbie, orientée est-ouest et traversant tout le centre du pays, de la mer Noire jusqu’à la frontière occidentale. Elle a été connue sous les noms de Aimos en grec et Haemus en latin. Son point culminant est le pic Botev (2 376 m). Le nom actuel est d’origine turque.

[8] Dernière bataille des diadoques, la bataille de Couroupédion s’est déroulée en 281 avant jc en Lydie. Elle oppose l’armée de Lysimaque, roi de Thrace, à celle de Séleucos, roi de Syrie.