Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ajax fils d’Oïlée

jeudi 25 mars 2021, par ljallamion

Ajax fils d’Oïlée

Personnage de la mythologie grecque

Fils d’ Oïlée roi de Locride [1], héros de la guerre de Troie [2]. Il est parfois appelé Ajax le petit, en raison de sa différence de taille avec Ajax fils de Télamon avec lequel il ne doit pas être confondu.

Ajax est compté parmi les prétendants d’Hélène avant la guerre de Troie.

Dans le récit du Sac de Troie d’ Arctinos de Milet , pendant le sac de Troie, Ajax traîne Cassandre, prêtresse d’Apollon qui implorait la protection du dieu hors du temple d’Athéna et la viole. Les dieux envisagent de le châtier en le changeant en pierre, mais Ajax se réfugie dans le temple d’Athéna.

Plus tard, lors des retours des Grecs chez eux, Athéna le fera périr en mer Égée [3]. Rentrant en Locride, Ajax, lors d’une tempête déclenchée par Apollon, fait naufrage aux environs sur de hautes roches appelées Gyrées. Parvenu à se réfugier sur un rocher, il est sauf grâce à Poséidon, mais n’a plus aucun vaisseau.

Depuis ce refuge, pris d’hybris [4], il maudit les dieux : Poséidon fend les Gyrées et le rocher d’Ajax d’un coup de trident, puis une vague l’engloutit pour le punir. Il est enterré à Mycènes [5] par Thétis.

Comme Achille, il est représenté comme vivant après sa mort dans l’Île Blanche [6], aux bouches du Danube [7].

Il faisait l’objet d’un culte héroïque chez les Locriens d’Oponte [8], qui laissaient toujours en son honneur une place vacante dans les rangs de leur armée. Il apparaît sur certaines de leurs pièces. Sophocle lui a consacré une tragédie aujourd’hui perdue.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ajax fils d’Oïlée/ Portail de la mythologie grecque/ Culte héroïque grec

Notes

[1] La Locride est une ancienne région de Grèce centrale. Elle fut divisée en deux parties, la Locride orientale et la Locride occidentale, par les Phocidiens d’origine dorienne au 12ème siècle av jc

[2] La guerre de Troie est un conflit légendaire de la mythologie grecque, dont l’historicité est controversée. Elle est parfois appelée Deuxième guerre de Troie en référence à l’expédition menée contre la cité par Héraclès après la quête de la Toison d’or que certains nomment Première guerre de Troie.

[3] La mer Égée est une mer intérieure du bassin méditerranéen, située entre l’Europe et la Grèce à l’ouest, et l’Asie et la Turquie à l’est. Elle s’étend de la côte thrace et du détroit des Dardanelles au nord jusqu’à la Crète au sud.

[4] L’hybris, ou hubris, est une notion grecque qui se traduit le plus souvent par « démesure ». Elle désigne un comportement ou un sentiment violent inspiré par des passions, particulièrement l’orgueil et l’arrogance, mais aussi l’excès de pouvoir et de ce vertige qu’engendre un succès trop continu.

[5] Mycènes est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d’Argos, dans le Péloponnèse, et entourée de murs cyclopéens (assemblage de blocs énormes). Selon la mythologie grecque, Mycènes est fondée par Persée suite au meurtre accidentel d’Acrisios, roi d’Argos. Alors que la ville lui revient légitimement, Persée préfère céder cette royauté à Mégapenthès, neveu du défunt, et part fonder une nouvelle ville, qu’il baptise « Mycènes » soit en allusion au pommeau de son épée, soit en allusion au champignon qu’il trouve sur place. Des traditions concurrentes évoquent une Mycène, fille d’Inachos ou encore un Mycénée, petit-fils de Phoronée. Mycènes est le royaume du héros homérique Agamemnon, chef des Achéens lors de la guerre de Troie. Homère la décrit comme chère à Héra et « riche en or ». La richesse de la ville est en effet proverbiale dès l’Antiquité.

[6] Dans la mythologie grecque, l’Île Blanche ou Leucé est un lieu des Enfers, l’une des entrées du royaume des morts.

[7] Le Danube est le deuxième fleuve d’Europe par sa longueur (après la Volga qui coule entièrement en Russie). Il prend sa source dans la Forêt-Noire en Allemagne lorsque deux cours d’eau, la Brigach et la Breg, se rencontrent à Donaueschingen où le fleuve prend le nom de Danube. La longueur du Danube dépend du point de départ considéré : 2 852 km pour la confluence de Donaueschingen mais 3 019 km à partir de la source de la Breg. Il coule vers l’est et baigne plusieurs capitales de l’Europe centrale, orientale et méridionale

[8] Oponte est une ville de Grèce antique située en Locride.