Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sophocle

mardi 21 juillet 2020 (Date de rédaction antérieure : 24 juillet 2011).

Sophocle (vers 496- vers 406 av.jc)

Tragédien

Sophocle Tragédien

Né à Colone [1] village près d’Athènes. Il suit une éducation très soigneuse, notamment en musique, où il profite des leçons de Lampros, et en gymnastique. A 16 ans, il lui revient de conduire le chœur du triomphe de Salamine [2]. Contemporain de Périclès, il participe à la vie politique, il est désigné parmi les hellénotames [3] en 443 et 442, et parmi les stratèges [4] à 2 reprises, notamment en 440 lors de l’expédition contre Samos [5]. À 83 ans, il fait également partie des 10 conseillers désignés après le désastre de Sicile [6].

La carrière de tragédien de Sophocle débute au plus tôt en 468. Il est principalement l’auteur de 123 tragédies dont seules 7 nous sont parvenues. Cité comme paradigme de la tragédie par Aristote, notamment pour l’usage qu’il fait du chœur, et pour sa pièce “Œdipe roi”, il remporte également le nombre le plus élevé de victoires au concours tragique des grandes Dionysies [7].

Ses pièces mettent en scène des héros, souvent solitaires et même rejetés, Ajax, Antigone , Œdipe , Électre , et confrontés à des problèmes moraux desquels naît la situation tragique.

Outre ses pièces, Sophocle est l’auteur d’œuvres diverses, comme une ode à Hérodote.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Sophocle

Notes

[1] Colone est une ville en périphérie d’Athènes où est né Sophocle, célèbre tragédien grec. C’est aussi dans cette ville que fut exilé Œdipe, dans la pièce Œdipe à Colone, banni de Thèbes selon la pièce Œdipe roi. L’astronome Méton passait pour y être né, après y avoir fondé un aqueduc, contredit par l’historien Philochore dans ses Atthis, mis en doute par Élien le Sophiste dans ses Histoires Diverses. Colone est actuellement un quartier populaire du centre d’Athènes.

[2] La bataille de Salamine est une bataille navale qui opposa le 29 septembre 480 av. jc (22 du mois Boédromion dans l’antique calendrier athénien) la flotte grecque menée par Eurybiade et Thémistocle à la flotte perse de Xerxès 1er.

[3] trésoriers de la ligue de Délos

[4] Un stratège est un membre du pouvoir exécutif d’une cité grecque, qu’il soit élu ou coopté. Il est utilisé en grec pour désigner un militaire général. Dans le monde hellénistique et l’Empire Byzantin, le terme a également été utilisé pour décrire un gouverneur militaire. Dans la Grèce contemporaine (19ème siècle jusqu’à nos jours), le stratège est un général et a le rang d’officier le plus élevé.

[5] Samos est une île grecque de la mer Égée, proche de l’Asie Mineure et située à 70 kilomètres au Sud-ouest de Smyrne, aujourd’hui Izmir en Turquie. Elle forme un dème (municipalité) et un district régional de la périphérie d’Égée-Septentrionale. L’île est célèbre pour ses poteries rouges, réputées dans l’Antiquité ; son artisanat d’art avec ses bronzes et ses bijoux, son bois de construction, son tabac, son vin (cépage malvoisie), ses fruits, ses roses et son huile d’olive.

[6] L’expédition de Sicile est une opération montée par Athènes en 415 pour aider la cité sicilienne de Ségeste contre Sélinonte, soutenue par les Syracusains. L’épisode s’inscrit dans la guerre du Péloponnèse, conflit qui oppose de 431 à 404 av.jc Athènes et la ligue de Délos à Sparte et la ligue du Péloponnèse. L’expédition se solde par un cuisant échec pour Athènes, qui mène à la reprise des hostilités avec Sparte et, en 411, à la révolution oligarchique des Quatre-Cents.

[7] Les Dionysies étaient des festivités religieuses annuelles dédiées au dieu Dionysos dans la Grèce antique. Au cours de leurs célébrations, les participants étaient appelés à concourir en agônes tragiques. Les « agônes comiques », initialement présents aux Dionysies, se seraient déroulés durant une autre festivité, toujours dédiée à Dionysos, les Lénéennes.