Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Drypétis ou Drypteis

mardi 17 décembre 2019, par ljallamion

Drypétis ou Drypteis (350/345 av. jc-323)

Princesse perse de la dynastie achéménide

Famille du roi perse Darius devant Alexandre le Grand après la bataille d'Issus, Paolo Veronese, 1570. (National Gallery musée d'art de Trafalgar Square à Westminster)Fille de Darius III et de Stateira 1ère, elle épouse en 324 Héphaistion, le favori d’Alexandre le Grand lors des noces de Suse [1].

Quand son père Darius III débute la campagne militaire contre Alexandre le Grand, il est accompagné de sa mère, Sisygambis et ses filles Drypétis et Stateira . Après sa défaite à la bataille d’Issos en 333 av. jc [2], Darius s’enfuit, sa famille étant capturée par Alexandre qui les traite avec magnanimité, promettant de fournir des dots à Drypétis et Stateira.

Bien que Darius ait tenté à plusieurs reprises de racheter sa famille, Alexandre la conserve auprès de lui jusqu’à 331, date à laquelle Drypétis et sa sœur sont envoyées à Suse [3] pour apprendre le grec.

Selon Plutarque, elle aurait été assassinée après la mort d’Alexandre en juin 323 sur l’ordre de Roxane, avec l’appui de Perdiccas ; mais il est possible que Plutarque ait commis une confusion entre elle et Parysatis , une fille d’Artaxerxès III qui a aussi épousé Alexandre lors des noces de Suse.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Elizabeth Donnelly Carney, Women and Monarchy in Macedonia, Norman, OK, University of Oklahoma Press, 2000 (ISBN 0-8061-3212-4)

Notes

[1] Les noces de Suse sont une cérémonie nuptiale, à caractère grandiose, organisée par Alexandre le Grand en février 324 av. jc. Des milliers de Macédoniens, dont les principaux officiers du roi, sont mariés à des femmes perses et mèdes. Alexandre épouse Stateira, fille aînée de Darius III, ainsi que Parysatis, fille d’Artaxerxès III. Les noces de Suse représentent un événement marquant du règne d’Alexandre car elles sont l’un des exemples les plus frappants de sa volonté de pérenniser l’empire par la fusion des élites irano-macédoniennes.

[2] La bataille d’Issos s’est déroulée en novembre 333 av. jc dans l’antique Cilicie. Elle oppose l’armée d’Alexandre le Grand à celle de Darius III. L’armée macédonienne remporte une victoire décisive sur l’armée perse pour la première fois commandée par Darius en personne. Le lieu de la bataille se situe près de l’actuel İskenderun en Turquie, aux abord d’un petit fleuve côtier appelé Pinaros durant l’Antiquité, à 10 km environ au sud d’Issos.

[3] Suse ou Shushan dans la Bible est une ancienne cité de la civilisation élamite, devenue au 5ème siècle av. jc la capitale de l’Empire perse achéménide, située dans le sud de l’actuel Iran à environ 140 km à l’est du fleuve Tigre. Elle ne présente plus aujourd’hui qu’un champ de ruines.