Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 400 à 300 avant Jésus Christ > Stateira (épouse de Darius)

Stateira (épouse de Darius)

mardi 11 avril 2017

Stateira (épouse de Darius III)

Princesse perse de la dynastie des Achéménides au ive siècle av. jc

Considérée par ses contemporains comme étant la plus belle femme d’Asie, elle est l’épouse de Darius III et peut-être aussi sa sœur ou sa demi-sœur comme le suggère Justin. De cette union avec Darius naît Stateira qui épouse Alexandre lors des noces de Suse en 324 av. jc et une autre fille qui aurait été la mère de Pharnabaze 1er, roi d’Ibérie [1].

Capturée par Alexandre, en compagnie du reste de la famille royale perse à l’issue de la bataille d’Issos [2] en 333, elle est traitée avec déférence et maintenue dans son statut royal. Mais elle meurt rapidement dans des conditions obscures, de maladie, ou alors, moins probablement, en donnant la vie, ce qui reviendrait à dire qu’elle a eu une relation avec Alexandre, sachant que seul celui-ci en aurait eu le droit.

Plutarque écrit néanmoins qu’Alexandre n’aurait vu qu’une seule fois Stateira de peur d’être tenté par sa beauté, rejoint en cela par Quinte-Curce et Justin qui prétendent qu’Alexandre ne l’aurait vu qu’une seule fois, au moment de la capture de la famille royale. Quoi qu’il en soit, il semble peu probable que Stateia soit morte en couche.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Pierre Briant, Histoire de l’Empire perse, de Cyrus à Alexandre, 1996

Notes

[1] L’Ibérie, aussi connue sous le nom d’Ivérie, est le nom donné par les Grecs et les Romains à l’ancien royaume de Karthlie et correspondant approximativement aux parties méridionale et orientale de l’actuelle République de Géorgie. Les Ibères du Caucase forment une base pour le futur État géorgien et, en même temps que les Colches de Colchide, le noyau de la population géorgienne actuelle. La région n’était, jadis, habitée que par quelques tribus qui faisaient partie du peuple appelé « Ibères ».

[2] La bataille d’Issos s’est déroulée le 1er novembre 333 av. jc dans l’antique Cilicie. Elle oppose l’armée d’Alexandre le Grand à celle de Darius III. L’armée macédonienne remporte une victoire décisive sur l’armée perse pour la première fois commandée par Darius en personne. Le lieu de la bataille se situe près de l’actuel İskenderun en Turquie, aux abords d’un petit fleuve côtier appelé Pinaros durant l’Antiquité, à 10 km environ au sud d’Issos. L’identification de ce fleuve côtier pose problème mais il s’agirait bien de l’actuel Payas (Pajas).