Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Roxane

dimanche 12 janvier 2014 (Date de rédaction antérieure : 25 juillet 2011).

Roxane (vers 345-310 av. jc)

Alexandre le Grand et Roxane tableau de Pietro Antonio Rotari (Musée de l'Ermitage Saint-Pétersbourg)

Fille de l’aristocrate bactrien [1] Oxyartès, elle fut capturée en 327 par les troupes d’Alexandre au cours de sa conquête de la Sogdiane [2]. Il l’épousa peu après selon le rite perse.

Après la mort du conquérant en 323, elle donne naissance à un fils posthume, Alexandre Aigos. De concert avec Perdiccas, elle fait mourir Stateira, fille de Darius III et seconde épouse d’Alexandre, obstacle à son ambition, et fit reconnaître son propre fils comme héritier du trône sous le nom d’Alexandre IV.

Elle s’unit ensuite avec la reine mère Olympias contre Philippe III Arrhidée et Eurydice, puis se place sous la protection de Polyperchon, successeur d’Antipater à la régence de Macédoine. Elle se réfugie avec son fils dans Pydna [3] lors de l’arrivée de Cassandre. Après la prise de cette ville et le meurtre d’Olympias en 317, elle est enfermée à Amphipolis [4]. Cassandre la fait mettre à mort avec son fils.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Roxane /Portail de l’Iran/ Personnalité perse

Notes

[1] La Bactriane ou Bactrie est une région à cheval sur les États actuels d’Afghanistan, du Pakistan, de la Chine, du Tadjikistan, de l’Ouzbékistan et aussi un peu du Turkménistan, située entre les montagnes de l’Hindū-Kūsh et la rivière Amou-Daria. C’est un État fondé autour de la cité de Bactres (l’actuel Balkh, ville du nord de l’actuel Afghanistan) qui a été sa capitale administrative et centre du pouvoir, d’où elle tire aussi son appellation de la "Bactriane". Elle était beaucoup plus grande autrefois. Elle avait pour bornes : au sud les Paropamisades et l’Inde ; au nord, la Sogdiane ; à l’est, la Scythie extra Imaum ; à l’ouest, l’Hyrcanie, et contenait, entre autres contrées, la Margiane, la Guriane, la Bubacène, le pays des Tochares et des Marucéens. La Bactriane fut à une époque très reculée le centre d’un empire puissant et fort civilisé : quelques-uns la regardent comme le berceau de l’empire des Perses et de la religion de Zoroastre.

[2] La Sogdiane ou Sogdie est une région historique recouvrant en partie l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et l’Afghanistan et englobant les villes historiques de Samarcande et Boukhara et la vallée irriguée de Zeravchan (ancienne Polytimetus). Elle se situe au nord de la Bactriane, à l’est de Khwarezm et au sud-est de Kangju entre l’Oxus (Amou-Daria) et le Jaxartes (Syr-Daria). La Sogdiane fut la 18ème province de l’Empire perse achéménide

[3] Pydna est une ville grecque de Macédoine antique, la plus importante de Piérie. Elle appartient déjà au Royaume de Macédoine sous Alexandre 1er, retrouve ensuite son indépendance, est assiégée par les Athéniens en 432 av. jc, pour être de nouveau soumise par Archélaos en 410 av. jc. Celui-ci déplace la population de 20 stades vers l’intérieur des terres pour y refonder la ville

[4] Amphipolis est une cité grecque de la région des Édoniens en Macédoine orientale. Elle occupe un haut plateau sur la rive est d’une boucle du Strymon, à 4 km au nord de son embouchure dans la mer Égée au niveau du Golfe Strymonique. Fondée en 437 av. jc, elle fut abandonnée au 8ème siècle de notre ère.