Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Zarmandoukht

samedi 6 avril 2019

Zarmandoukht

Reine douairière d’Arménie de 378 à 384

Épouse du roi arsacide [1] Pap d’Arménie. En 378 après la destitution du roi Varazdat, Manouel Mamikonian le sparapet [2] n’ose pas abolir la monarchie. Il utilise la veuve du roi Pap comme reine douairière pour continuer à gouverner en son nom comme régent. Il présente au peuple Zarmandoukht et ses deux fils, Arshak et Valarchak, qu’il a élevés comme ses propres enfants.

La reine Zarmandoukht reçoit les honneurs dus à une reine et son fils aîné Arshak épouse la propre fille du régent.

Dans la crainte d’une intervention romaine, la reine et le régent se rapprochent de la Perse et reçoivent du vieux roi Sapor II des présents et la protection d’un corps de cavalerie commandé par le marzban [3] Suren.

L’entente arméno-perse ne survit pas au roi Sapor II et, sous ses faibles successeurs, le régent se tourne vers Rome dont la puissance a été restaurée par Théodose 1er.

Manuel Mamikonian décide alors avec l’accord tacite des deux empires de restaurer les fils du roi Pap d’Arménie, Arshak III et Valarchak, ce qui met fin au « règne » de la reine Zarmandoukht

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Zarmandoukht/ Portail de l’Arménie/Catégories : Roi d’Arménie

Notes

[1] Les Arsacides sont la dynastie des rois parthes ayant régné sur l’Iran pour former l’empire parthe. Fondée en 250 av. jc par Arsace 1er, elle conserve le trône jusqu’en l’an 224 de notre ère, et est remplacée par celle des Sassanides. Selon les Chroniques géorgiennes, une lignée de princes arsacides règne également sur l’Ibérie (Karthli) à partir de 189 avec Rev 1er le Juste fils d’un « Grand Roi » parthe anonyme identifié par Cyrille Toumanoff avec Vologèse V et d’une princesse autochtone. Cette famille s’éteint avec la princesse Abechoura, fille du roi Aspagour 1er, qui épouse en 284 Mirvan III d’Ibérie, le fondateur de la dynastie dite des Chosroïdes.

[2] commandant en chef

[3] Classe de margraves ou les commandants militaires en charge des provinces frontalières de l’empire sassanide de Perse (Iran) entre le 3ème et 7ème siècles