Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Ammonios (fils d’Hermias) dit Ammonios d’Alexandrie

Ammonios (fils d’Hermias) dit Ammonios d’Alexandrie

mercredi 10 août 2016

Ammonios (fils d’Hermias) dit Ammonios d’Alexandrie (vers 435/445-vers517)

Philosophe grec néoplatonicien

Il est né à Alexandrie, second fils d’Hermias et Aidésia. Élève de Proclos à Athènes, il devint professeur de philosophie à Alexandrie, comme son père, chaire qui revenait de l’école néoplatonicienne d’Athènes [1] jusqu’à Alexandrie en 438, à la mort de Syrianos.

Recteur, scolarque [2] de l’école néoplatonicienne d’Alexandrie [3], il enseigna à Alexandrie de 475 à 526.

Il relève donc de l’école néoplatonicienne d’Athènes comme élève, et de l’école néoplatonicienne d’Alexandrie comme maître. Il eut pour disciples tous les commentateurs d’Aristote du 6ème siècle, Jean Philopon , Asclépios de Tralles , Damascios le Diadoque, Olympiodore le Jeune , Simplicios de Cilicie .

Il laissa des commentaires sur les livres de l’Interprétation d’Aristote, et sur le “traité Isagoge” de Porphyre de Tyr, ainsi qu’un “livre Du Destin”.

Il fut aussi astronome et géomètre. On a aussi sous le nom d’Ammonios “une Vie d’Aristote”.

À partir de 517, Jean Philopon publia des Commentaires sur les œuvres d’Aristote où il est assez difficile de distinguer ce qui revient à Ammonios ou à Jean Philopon.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ammonios (fils d’Hermias)/ Portail de la philosophie/ Philosophe du Ve siècle

Notes

[1] L’École néoplatonicienne d’Athènes est un courant à l’intérieur du vaste mouvement du néoplatonisme, allant du milieu du 4ème siècle au milieu du 6ème siècle, qui réussit à « se greffer sur l’antique Académie de Platon », pourtant disparue sous Sylla en 86 av. jc. On disait Proclos et Damascios « diadoques », c’est-à-dire successeurs (de Platon).

[2] En Grèce antique, le scholarque est le directeur d’une école de philosophie, garant de la cohérence de la doctrine. C’est un recteur. On dit aussi « diadoque ». La tradition des écoles grecques veut que le premier scholarque soit désigné par le fondateur de l’école pour l’Académie, Speusippe, neveu de Platon et que les suivants soient élus par le collège des élèves et des maîtres.

[3] L’école néoplatonicienne d’Alexandrie est un courant dans le mouvement du néoplatonisme, qui regroupe, à Alexandrie, divers néoplatoniciens depuis le début du 5ème siècle jusqu’au milieu du 7ème siècle, jusqu’à la conquête arabe en 640.