Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Lucius Aurelius Verus Augustus Armeniacus Parthicus Maximus Medicus dit (...)

Lucius Aurelius Verus Augustus Armeniacus Parthicus Maximus Medicus dit Lucius Verus

samedi 30 novembre 2013, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 5 août 2011).

Lucius Aurelius Verus Augustus Armeniacus Parthicus Maximus Medicus dit Lucius Verus (130-169)

Empereur romain de 161 à 169

Lucius Aurelius Verus Augustus Armeniacus Parthicus Maximus Medicus dit Lucius Verus Empereur romain de 161 à 169Né à Rome, fils d’Aelius Verus qu’Hadrien avait adopté en 136 et qui était mort avant son mentor. Son père, était de santé fragile et était connu pour mener une vie frivole. Il fut adopté par Antonin le Pieux en même temps que Marc-Aurèle, dont il devint plus tard le gendre. Non dépourvu de qualités, il entreprend en 162 une campagne contre les Parthes [1] et s’empara de Ctésiphon [2] en 163.

Mais plus intéressé par une vie de luxure et de débauche, il laisse la réalité des opérations militaires à ses légats Statius Priscus et surtout Avidius Cassius lequel s’empara de Séleucie du Tigre [3] et détruit la ville. En revenant à Aquilée [4] il meurt d’apoplexie en janvier 169 à Altinum [5] en Vénétie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article Lucius Aurelius Verus/ Empereurs romains/

Notes

[1] La Parthie est une région située au nord-est du plateau iranien, ancienne satrapie de l’empire des Achéménides, berceau de l’Empire parthe qui contrôle le plateau iranien et par intermittence la Mésopotamie entre 190 av.jc et 224 de notre ère. Les frontières de la Parthie sont la chaîne montagneuse du Kopet-Dag au nord, aujourd’hui la frontière entre Iran et Turkménistan, et le désert du Dasht-e Kavir au sud. À l’ouest se trouve la Médie, au nord-ouest l’Hyrcanie, au nord-est la Margiane et au sud-est l’Arie. Cette région est fertile et bien irriguée pendant l’antiquité, et compte aussi de grandes forêts à cette époque.

[2] Ctésiphon est une ancienne ville parthe, située face à Séleucie du Tigre, sur la rive gauche du Tigre, à 30 km au sud-est de la ville actuelle de Bagdad, en Irak. La ville s’étendait sur 30 km². Son seul vestige resté visible est la grande arche Taq-i Kisra au sud-est de la ville actuelle de Salman Pak.

[3] Séleucie du Tigre est une ville antique ruinée située en Irak, en face de Ctésiphon et à 35 kilomètres environ de Bagdad. Elle fut une des plus grandes cités de Mésopotamie à la fin de l’Antiquité, s’inscrivant dans l’histoire entre Babylone et Bagdad. Fondée par le successeur d’Alexandre le Grand, Séleucos 1er Nicator, elle devint rapidement une très grande ville et un centre commercial incontournable. Après son passage dans l’empire des Arsacides, elle resta fortement marquée par ses origines grecques, ce qui lui donnait une place à part dans l’empire et qui ne doit pas cacher le caractère très cosmopolite de l’agglomération. Souvent disputée par les Romains, la grande cité déclina au 3ème siècle, concurrencée par la fondation voisine de Coche par les souverains sassanides.

[4] Aquilée est une commune de la province d’Udine dans la région du Frioul-Vénétie julienne en Italie. Historiquement, la ville, fondée en 181 av. jc fut, à son apogée, une des villes les plus importantes de l’Empire romain. Aquilée a également été un centre religieux chrétien de premier plan, entre le 4ème siècle et le 15ème siècle, siège du patriarcat d’Aquilée.

[5] aujourd hui Quarto d Altino