Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pharnace II

dimanche 14 novembre 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 31 juillet 2011).

Pharnace II

Roi du Pont et du Bosphore Cimmérien de 63 à 47 av jc

Monnaie d'or de Pharnace II.Fils aîné et successeur de Mithridate VI, il se révolte contre son père. Sa trahison, accélère la fin du vieux roi mais lui permet de conserver le royaume du Bosphore [1] qui lui est concédé par le vainqueur Pompée.

Profitant des guerres civiles romaines, il tente de récupérer les territoires pris par les Romains à son père Mithridate VI en 64 av. jc, il envahit d’abord la Colchide [2], progressant dans le Pont [3] et en Cappadoce [4]. Une première armée romaine, associée à des renforts Galates [5] et du royaume d’Ariobarzane III, est battue à Nicopolis [6]. Il prend ensuite Amisos [7], exterminant la population.

Jules César arrive avec de nouvelles troupes, la rencontre a lieu à Zéla [8], et voit la défaite de Pharnace. Il s’enfuit par mer et est tué peu après à l’age de 50 ans par les forces de son ennemi Asandros en tentant de forcer le passage pour regagner son royaume du Bosphore.

Il eut comme successeur sa fille et héritière Dynamis du Pont dans son royaume du Bosphore Cimmérien. Après 8 années d’occupation romaine le Royaume du Pont fut donné en 39 av jc à son fils illégitime Darius du Pont qui le conserva jusqu’en 36 av jc

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Pharnace II/ Portail de la Grèce antique/ Portail de la Rome antique/ Catégories  : Roi du Pont/ Roi du Bosphore

Notes

[1] Le royaume du Bosphore est un royaume grec antique établi sur les rives du Bosphore cimmérien, nom antique de l’actuel détroit de Kertch, qui reliait le Pont-Euxin (l’actuelle mer Noire) au lac Méotide (l’actuelle mer d’Azov), et sur la Tauride. Il est fondé au 5ème siècle av. jc par les Archéanactides.

[2] La Colchide, Colchis ou Kolchis est un ancien État, royaume puis région géorgienne, qui a joué un rôle important dans la formation de la culture ethnique du peuple géorgien et de ses sous-groupes. Le royaume de Colchide a contribué au développement de l’État géorgien médiéval, à la suite de son unification avec le royaume d’Ibérie, ou Karthli. Le terme « Colchique » est utilisé pour désigner l’ensemble des anciennes tribus qui vivaient sur la côte orientale de la mer Noire.

[3] Le Pont est un royaume antique situé sur la côte méridionale de la mer Noire. Aujourd’hui, cette région se trouve en Turquie. Le Pont tire son nom de la mer Noire, anciennement appelée Pont-Euxin par les Grecs.

[4] La Cappadoce est une région historique d’Asie Mineure située dans l’actuelle Turquie. Elle se situe à l’est de la Turquie centrale, autour de la ville de Nevşehir. La notion de « Cappadoce » est à la fois historique et géographique. Les contours en sont donc flous et varient considérablement selon les époques et les points de vue.

[5] Les Galates sont des peuples celtes qui, dans l’Antiquité, ont migré dans le centre de l’Asie Mineure. De Gaule cisalpine, des troupes celtes ont pris la route des Balkans, ils ont traversé la Macédoine et gagné la Grèce, pillant au passage le temple de Delphes, lors de la Grande expédition. À ce moment ils se divisent, certains d’entre eux retournant en Gaule dans les Cévennes et autour de Toulouse où ils sont désormais désignés comme Volques Tectosages. Les autres, ayant franchi l’Hellespont, les Galates, commandés par Lutérios et Léonorios, arrivent dans ce pays vers 278 av. jc à l’invitation du roi Nicomède 1er de Bithynie afin de combattre Antiochos 1er, roi séleucide. Leur appui lui assura le trône, et il leur donna en récompense des terres situées au sud de son royaume, sur les bords du Sangarius. Avant de s’y établir, les Gaulois dévastèrent toute la partie de l’Asie Mineure baignée par la mer Egée, depuis la Troade jusqu’à la Carie. Vaincus par Antiochos 1er, roi de Syrie en 277 et par Attale 1er, roi de Pergame en 241, ils se concentrèrent dans la partie nord de la Grande Phrygie, lui donnèrent le nom de Galatie, et reçurent eux-mêmes le nom de Gallo-Grecs, parce qu’ils se mêlèrent à la population grecque et phrygienne du pays. Géographiquement, leur implantation est délimitée par le royaume du Pont et la Paphlagonie au nord, la Cappadoce à l’est, le royaume de Pergame au sud et la Bithynie à l’ouest.

[6] La bataille de Nicopolis eut lieu en décembre 48 av. jc entre l’armée de Pharnace II du Pont, fils de Mithridate VI Eupator, et une armée romaine dirigée par Gnaeus Domitius Calvinus. Après avoir vaincu Pompée le Grand et les optimates à Pharsale, Jules César alla en Asie Mineure, puis en Égypte. Dans la province d’Asie, il confia à Calvinus le commandement de la légion XXXVI, constituée principalement d’anciens membres des légions démantelées de Pompée. César combattant en Égypte et la république romaine étant plongée dans une guerre civile, Pharnace saisit l’occasion d’étendre son royaume du Bosphore pour rétablir l’Empire pontique de son père. En 48 av. jc, il envahit la Cappadoce, la Bithynie et l’Arménie Mineure.

[7] ville du royaume du Pont

[8] La bataille de Zéla, qui se déroula en 47 av jc en Asie Mineure, mit face à face Jules César et le roi du Pont, Pharnace II. Zéla est l’un des anciens noms de l’actuelle ville turque de Zile se trouvant au nord-est de l’Anatolie.