Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Ariobarzane III Eusèbes Philoromaios dit Ariobarzane III de Cappadoce

Ariobarzane III Eusèbes Philoromaios dit Ariobarzane III de Cappadoce

vendredi 11 juillet 2014

Ariobarzane III Eusèbes Philoromaios dit Ariobarzane III de Cappadoce

Roi de Cappadoce de 51 à 42 av. jc

la CappadoceFils aîné d’Ariobarzane II de Cappadoce, il ne se maintient qu’avec l’appui des Romains. Il est notamment aidé par Cicéron, proconsul de Cilicie [1], à déjouer une conspiration destinée à mettre sur le trône son frère Ariarathe soutenu par Archélaos II de Comana, grand-prêtre du temple de Bellone à Comana.

Partisan de Jules César, il reçoit temporairement de ce dernier l’Arménie Mineure qui avait été retirée au galate Déiotaros , soutien de Pompée.

Après la mort du dictateur il est accusé parCaius Cassius Longinus de conspiration contre Rome ; il est mis à mort par la suite.

Son frère Ariarathe X lui succède.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ariobarzane III de Cappadoce/ Portail de la Rome antique/ Allié de la Rome antique

Notes

[1] La Cilicie est une ancienne province romaine située dans la moitié orientale du sud de l’Asie Mineure en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’est par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province d’Adana : région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée. Vers 27, sous l’empereur Tibère, la Cilicie est rattachée à la province de Syrie. Certaines parties de la région restent néanmoins dirigée par des souverains locaux jusqu’à l’annexion complète par Vespasien en 74. La province est suffisamment importante pour qu’un proconsul y soit nommé.