Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Frédéric III

samedi 17 décembre 2022, par lucien jallamion (Date de rédaction antérieure : 6 octobre 2012).

Frédéric III (1415-1493)

Roi des Romains en 1440-Empereur germanique de 1452 à 1493

Frédéric III Roi des Romains en 1440-Empereur germanique de 1452 à 1493

Fils d’ Ernest 1er duc de Styrie [1] et de Cymburge de Mazovie . Chef de la maison de Habsbourg [2], il fut, à partir de 1424, duc de Styrie et de Carinthie [3] sous le nom de Frédéric V.

Élu en 1440 comme successeur de son cousin  [4], il fut le dernier empereur germanique a se faire couronner à Rome en 1452. La même année il épousa Eléonore fille d’Édouard 1er de Portugal.

En 1457, à la mort de son neveu Ladislas le Posthume , il hérita de la Haute et Basse Autriche. Il s’opposa au concile de Bâle et apporta son soutien au Saint-Siège.

Matthias Corvin , roi de Hongrie n’ayant pu obtenir son aide contre les Turcs, envahit ses États et le força à lui abandonner Vienne [5] et toute la Basse Autriche.

Charles le Téméraire se fit céder les droits impériaux sur les provinces du Rhin. Frédéric III. Prépara cependant l’agrandissement de le maison d’Autriche en mariant son fils le futur Maximilien 1er, avec Marie de bourgogne, la fille de Charles le Téméraire en 1477.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Philippe de Commynes, Mémoires, vol. IV, Paris, Imprimerie nationale, coll. « Acteurs de l’histoire », 1994, 490 p. (ISBN 978-2-11-081344-2 et 2-11-081344-X)

Notes

[1] En 1180, la Styrie, qui était jusqu’alors une partie du duché de Carinthie, devient elle-même un duché. En 1192, entre en application le traité de Georgenberg, conclu en 1186, selon lequel la Styrie était devenue une partie de l’Autriche. En raison des divisions des héritiers Habsbourg, la Styrie devient la partie centrale de l’Autriche Intérieure.

[2] La maison de Habsbourg ou maison d’Autriche est une importante Maison souveraine d’Europe connue entre autres pour avoir fourni tous les empereurs du Saint Empire romain germanique entre 1452 et 1740, ainsi qu’une importante lignée de souverains d’Espagne et de l’empire d’Autriche, puis de la double monarchie austro-hongroise. La dynastie a pris le nom de « Maison de Habsbourg-Lorraine » depuis 1780.

[3] Le duché de Carinthie était un duché du Saint Empire, sur un territoire aujourd’hui partagé entre l’Autriche et la Slovénie. Fondé en 976 par la séparation avec le duché de Bavière, il a constitué le premier État autonome à côté des cinq duchés ethniques germaniques de l’ancienne Francie orientale. Acquis par la maison de Habsbourg en 1335, il faisait partie des pays héréditaires autrichiens et une partie intégrante de l’Autriche intérieure, conjointement avec les duchés adjacents de Styrie et de Carniole.

[4] Albert II

[5] Vienne est la capitale et la plus grande ville de l’Autriche ; elle est aussi l’un des neuf Länder (État fédéré) du pays. La ville est située dans l’est du pays et traversée par le Danube (Donau). Capitale du duché puis archiduché d’Autriche, elle fut de fait celle du monde germanique durant le règne de la maison de Habsbourg (devenue en 1745 la maison de Habsbourg-Lorraine) sur le Saint-Empire romain germanique (1273 – 1291, 1298 – 1308, 1438 – 1806) puis présida la Confédération germanique (1815 – 1866). Elle fut en même temps celle de l’empire d’Autriche (1804 – 1867) puis de l’Autriche-Hongrie (1867 – 1918). Elle a été le point de départ de la crise bancaire de mai 1873.