Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Jean de France ou Jean de Touraine

Jean de France ou Jean de Touraine

samedi 29 avril 2017, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 21 août 2012).

Jean de France (1398-1417)

Dauphin de Viennois-duc de Touraine-du Berry et comte de Poitou

Jean de France ou Jean de Touraine Dauphin de Viennois Quatrième fils du roi Charles VI et d’Isabeau de Bavière.

Il épouse en 1406 Jacqueline de Bavière .

En janvier 1417, il revient à Paris sous la protection de Jean sans Peur, duc de Bourgogne. Le 4 avril à Compiègne, il meurt subitement.

Il est inhumé à l’abbaye Saint-Corneille [1]. C’est son frère, le cinquième fils de Charles VI, Charles, comte de Ponthieu, qui devient dauphin et finit, après bien des péripéties, souvent sanglantes, par régner sous le nom de Charles VII.

Notes

[1] L’abbaye Saint Corneille est située à Compiègne située à 75 km au nord de Paris, dans le pays de Valois, s’appelle tout d’abord Sainte-Marie ou Notre-Dame. Elle est renommée par la suite Saint Corneille et est connue également sous le nom de Saint-Cyprien. Cette abbaye impériale et royale, fondée par un empereur, pour succéder ou être au moins la rivale de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle, fut consacrée par un pape et fut le lieu de réunion de plusieurs Conciles. Plusieurs Carolingiens et Robertiens comme Louis II le Bègue, Eudes de France, Louis V de France et Hugues de France se firent couronner ou inhumer dans ses murs. En 987, c’est en son sein qu’une assemblée reconnut roi Hugues Capet. Mais, après 987, l’influence de l’abbaye diminua et devint presque uniquement provinciale. Toutefois, aux yeux des princes comme du peuple, elle resta, du fait de son passé et de ses précieuses reliques, une illustre abbaye royale. L’abbaye recèle toujours, à la Renaissance, de nombreuses reliques, des drapeaux pris à l’ennemi, et reçoit des princes et des reines. Les derniers vestiges de l’abbaye seront bombardés en 1940 par l’aviation allemande.