Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Jean V de Bretagne dit Jean V le Sage

Jean V de Bretagne dit Jean V le Sage

vendredi 20 septembre 2013, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 19 août 2012).

Jean V de Bretagne dit Jean V le Sage (1389-1442)

Duc de Bretagne de 1399 à 1442

Tiré de l'image du Sceau de Jean V de Bretagne, duc de Bretagne.

Né à Nantes, au manoir de la Touche [1], fils du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre, il devint duc à l’âge de 10 ans sous la tutelle du duc de Bourgogne. Il se réconcilia avec le roi de France Charles VI dont il avait épousé une fille. Il se réconcilia également avec Olivier de Clisson, l’ennemi de son père. En 1404, il défit les anglais près de Brest. Il se brouilla avec Clisson et était sur le point de l’assiéger, quand ce dernier mourut. Allié des Français contre les Anglais à la fin de la guerre de Cent ans, il arriva après la bataille à Azincourt, ce qui lui permit tout de même et à peu de frais de récupérer la ville de St Malo comme le prévoyait son alliance avec le roi de France. Il mena ensuite une politique de bascule entre les 2 partis, anglais et français. Il signa le traité de Troyes [2] qui dépouillait Charles VII, mais autorisait son frère le comte de Richemont à combattre sous sa bannière.

Il avait fait la paix avec les comtes de Penthièvre, mais ceux-ci n’avaient pas renoncé à régner sur la Bretagne. Invité à une fête qu’ils donnaient à Champtoceaux [3] en 1420, il s’y rendit, fut arrêté sur l’ordre de Margot de Clisson, comtesse douairière de Penthièvre, détenu et menacé de mort. Cet enlèvement sans précédent alors émut les princes européens, mais ne provoqua aucune intervention de la cour de France. Mais l’action de sa femme la duchesse Jeanne de France et des barons bretons lui permit de recouvrer sa liberté. Il combattit ensuite contre Jean II, comte d’Alençon et mit le siège devant Pouancé [4] en 1434. Richemont, qui l’accompagnait, le décida à faire la paix.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Loire Atlantique/le département en ligne/Histoire de la Loire-Atlantique et des Archives départementales/ Jean V

Notes

[1] Le manoir de la Touche est un manoir situé à Mouliherne

[2] Le traité de Troyes est le traité marquant la suprématie anglaise (l’Angleterre, cependant, possédait à l’époque la Guyenne et la Normandie) au cours de la guerre de Cent Ans.

[3] Champtoceaux est une commune située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire. La guerre de succession de Bretagne opposa de 1341 à 1365 les Penthièvre et les Monfort qui se disputaient la couronne ducale. Après la bataille d’Auray et le traité de Guérande (1365), Jean de Monfort est reconnu comme seul duc légitime. Le 4 février 1367, Charles V octroya Loudun au duc d’Anjou, en échange de Châteauceaux, en cédant cette ville au duc de Bretagne

[4] Pouancé est une commune française, située dans le département de Maine-et-Loire, dans la région des Pays de la Loire. Située à l’extrémité nord-ouest du département de Maine-et-Loire, Pouancé marque depuis le Moyen Âge une véritable frontière entre la Bretagne et l’Anjou. Cette position stratégique lui vaut la dénomination de « porte de l’Anjou aux Marches de Bretagne ». Étant l’une des 32 villes closes de l’Anjou, elle a conservé une partie de son patrimoine médiéval malgré les nombreux sièges de la guerre de Cent Ans et du conflit franco-breton.