Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Publius Cornelius Scipio

mercredi 13 mai 2015 (Date de rédaction antérieure : 27 juillet 2011).

Publius Cornelius Scipio

Il appartenait à la famille des Scipion et était le père de Publius Cornelius Scipio Africanus dit Scipion l’Africain et de Lucius Cornelius Scipio Asiaticus dit Scipion l’Asiatique. Consul en 218 av.jc, il participa à la 2ème Guerre punique [1] et fut envoyé en Espagne en 218 av.jc avec son frère Gnaeus Cornelius Scipio Calvus.

Le soulèvement du roi des Massaessyles [2] de Numidie [3], Syphax, contre Carthage de 215 av.jc à 212 av.jc, retenant les armées puniques en Afrique, permit aux Romains d’étendre leurs conquêtes au sud de l’Èbre [4]. Mais quand Syphax eut fait la paix avec Carthage en 212 av.jc, les deux armées romaines, qui avaient déjà pénétré en Andalousie, subirent séparément un désastre, où leurs chefs périrent en 211 av.jc devant des troupes supérieures en nombre, commandées par Magon et Hasdrubal Barca frères d’Hannibal Barca.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Henri Etcheto, Les "Cornelii Scipiones" : famille, pouvoir à Rome à l’époque républicaine, Bordeaux,‎ 2008/

Notes

[1] Les guerres puniques constituent une série de trois conflits qui opposent sur près d’un siècle la Rome antique et la civilisation carthaginoise. La cause principale des guerres puniques est un conflit d’intérêts entre l’empire carthaginois et la république romaine en pleine expansion. Au départ, les Romains convoitent la Sicile qui est en partie contrôlée par les Carthaginois.

[2] Les Massaesyles ou parfois Massaessyles sont un peuple libyque. C’était, avec les Massyles, l’un des deux peuples numides qui vivaient entre l’actuelle Algérie et l’actuel Maroc.

[3] La Numidie est d’abord un ancien royaume berbère, qui alterna ensuite entre le statut de province et d’état vassal de l’Empire romain. Elle est située sur la bordure nord de l’Algérie moderne, bordé par la province romaine de Maurétanie, de nos jours l’Algérie et le Maroc, à l’ouest, la province romaine d’Afrique, la Tunisie, à l’est, la mer Méditerranée vers le nord , et le désert du Sahara vers le sud. Ses habitants étaient les Numides.

[4] L’Èbre (Ebro en espagnol et en basque, Ebre en catalan) est le plus puissant des fleuves espagnols. Sa longueur est de 928 km. Jusqu’à peu, sa source était située à Fontibre, à 880 m d’altitude, près de Reinosa dans la communauté autonome de Cantabrie. On estime aujourd’hui que l’Èbre prend naissance dans les sources de l’Híjar, à Peñalabra, à 1 980 m d’altitude et 27 km en amont de Reinosa. Son cours supérieur s’inscrit dans des gorges remarquables. Il traverse la Cantabrie, la Castille-et-León, La Rioja, la Navarre, l’Aragon avant de se jeter dans la Méditerranée en Catalogne, par un grand delta de 320 km² près de Amposta (province de Tarragone), où l’île de Buda divise le courant en deux bras principaux