Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Christian 1er von Buch ou Chrétien de Bûche

Christian 1er von Buch ou Chrétien de Bûche

mardi 13 mars 2012

Christian 1er von Buch ou Chrétien de Bûche (vers 1125-1183)  [1]

Archevêque de Mayence de 1165 à 1183-Comte de Buch-Archichancelier de l’Allemagne de 1165 à 1183

Il est entré dans l’église sous le patronage de Louis II, landgrave de Thuringe, qui lui permit d’obtenir la prévôté de la cathédrale de Merseburg. En 1160, avec l’assassina de l’archevêque Arnold de Mayence, Mayence fut placé sous interdit. Certains chanoines de la cathédrale ont fui vers Francfort et Christian fut élu archevêque. D’autres, élisant Rudolf de Zähringen. L’empereur Frédéric Barberousse, convoqua le Synode de Lodi et demanda au pape Victor IV de déposer les 2 candidats et de nommer Conrad de Wittelsbach au siège épiscopal le 20 Juin 1161.

Christian est devenu prévôt de la cathédrale de Mayence en 1162, ainsi que de la basilique Saint-Servais à Maastricht, et accompagna l’empereur lors de son expédition italienne de 1163. En 1165, Conrad de Wittelsbach refusa de reconnaître l’antipape impérial, Pascal III. Frédéric et Pascal nommèrent immédiatement Christian à l’évêché et il fut reconnu dans tout l’empire, mais pas par le pape Alexandre III. La Diète de Würzburg entérina les intentions de Frédéric. Christian entra dans le Latium, harcela les Romains, et signa un traité par lequel ils reconnaissaient pascal, et saccagea Anagni. En 1167, Frédéric entrepris d’imposer pascal au Latran par la force, et Christian l’accompagna. Le 4 Mars, il fut consacré prêtre et le lendemain, évêque.

Christian réprima Narni qui s’opposait à l’empereur et à pascal. Puis, en mai, les Romains amassèrent une grande armée de 40.000 hommes et assiégèrent Tusculum, où l’impérialiste comte Raino fut appelé dans les forces de Rainald de Dassel, archevêque de Cologne et archichancelier de l’Italie. Aidé ensuite par Christian. Avec 1.300 Allemands et Brabantines, et les hommes de Robert II de Bassunvilla, ils campèrent près de Monte Porzio. Les Romains repoussèrent toutes les tentatives de Christian. La Bataille de Monte Porzio eu lieu le 29 mai. Les troupes romaines et papales furent défaites, Tusculum préservé, et la voie ouverte vers Rome. L’empereur et son antipape entra dans Rome, mais l’apparition de la malaria décima les troupes impériales et Rainald de Dassel trouva la mort. Christian fut nommé archichancelier de l’Italie à sa place. L’année suivante, il fit rasé Albano.

Après son retour en Allemagne, il fut le médiateur entre Frédéric et le duc saxon Henri le Lion. En 1168, il était à Rouen, le médiateur entre Henri II d’Angleterre et Louis VII. Il tenta de mettre fin au Grand Schisme entre les Églises orientale et occidentale, qui l’amena en Grèce en 1170 comme ambassadeur de l’empereur du Saint Empire romain germanique. En 1177, il fut l’un des principaux négociateurs du traité de Venise entre l’empereur et le pape, dans lequel l’empereur reconnaissait Alexandre en tant que pape et abandonna son propre antipape, Calixte III.

En 1171, il accompagna de nouveau Frédéric en Italie. Allié avec Venise, il assiégea Ancône en 1173, mais fut forcé de battre en retraite. Le 12 Mars 1178, il escorta le pape à Rome. Il assiégea ensuite Viterbe, où l’antipape Calixte III était descendu. En Mars 1179, il participa au 3ème concile de Latran, qui infirma tous les actes de Pascal III.

En 1181, quand le pape Lucius III dû fuir la ville, il vint à son secours à Tusculum, que les Romains assiégeaient. Il battit les Romains à 2 reprises et sauva le pape et la ville une fois de plus. Il décéda à Tusculum et y fut enterré. Conrad de Wittelsbach fut de nouveau nommé archevêque de Mayence.

Notes

[1] traduit par mes soins