Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Henri XII de Bavière dit Henri le Lion

Henri XII de Bavière dit Henri le Lion

dimanche 27 octobre 2019 (Date de rédaction antérieure : 5 mars 2012).

Henri XII de Bavière dit Henri le Lion (vers 1129-1195)

Duc de Saxe à partir de 1142-Duc de Bavière à partir de 1156

Fils de Henri Le Superbe, duc de Bavière [1] et de Saxe [2] et de Gertrude de Saxe, héritière des territoires saxon de Nordheim [3] et Brunswick-Lunebourg [4].

Il était le plus riche des nobles allemands, au moins jusqu’à l’enrichissement de la dynastie rivale des Hohenstaufen [5] pendant le règne de Frédéric 1er Barberousse. Il obtint sa grande fortune en grande part en combinant ce qu’il reçut de ses 4 grands parents.

Son père mourut en 1139 alors qu’il était encore un enfant, et le roi Conrad III ne donna pas immédiatement les 2 duchés à Henri.

Il est le fondateur de Munich [6] et Lübeck [7] et de bien d’autres villes fondées ou développées comme Stade [8], Lunebourg et Brunswick. Il fit de Brunswick la capitale de la principauté qui équivalait à un royaume.

Le 1er février 1168 il épousa en secondes noces Mathilde d’Angleterre, fille de Henri II, dit Henri Courtemanche, roi d’Angleterre, et d’Aliénor, duchesse d’Aquitaine.

En 1175, il refusa d’aider son cousin l’empereur Frédéric 1er contre la Lombardie car il n’acceptait pas la condition pour obtenir la riche ville de Goslar [9]. Ce fut cette insubordination que l’empereur ne pouvait pas tolérer.

Henri fut soumis à un procès féodal et condamné en 1180 à la mise au ban de l’empire, perdant la plus grande partie de sa principauté. Il dû quitter ses états en 1182 pour 3 ans et alla chez son beau-père Henri II.

Pendant les 3 dernières années de sa vie il essaya de regagner ce qu’il avait perdu mais ne réussit pas pour l’essentiel.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Henri le Lion/ encyclopédie universelle Imago Mundi/ le petit mourre édition Bordas 2004 p 630

Notes

[1] Le duché de Bavière est une ancienne principauté allemande qui fut membre du Saint-Empire romain germanique puis rattaché à l’Électorat de Bavière. Sa capitale était la ville de Munich. Vers l’an 600, le territoire de l’actuel État libre de Bavière était occupé par trois tribus : les Baiern, qui ont donné leur nom au pays (Bavière se dit Bayern en allemand), les Francs et les Suèves. Tandis que l’actuelle Bavière du Nord tombait sous la souveraineté des Francs, les Alamans et les Bavarois formaient, au sud, des territoires souverains séparés par la rivière Lech. À ses débuts, le duché de Bavière s’étendait loin vers l’est et le sud, jusqu’à la Carinthie actuelle, en Basse-Autriche et en Haute-Italie. Mais le cœur du pays se situait sur le Danube. Aux 10ème et 12ème siècles, ces territoires ont donné naissance aux duchés de Bavière, de Carinthie et d’Autriche. Le principal siège ducal était Ratisbonne.

[2] Le duché de Saxe était un duché médiéval couvrant la plus grande partie du nord de l’Allemagne. Il s’étendait sur les états allemands contemporains de Basse-Saxe, Rhénanie-du-Nord-Westphale, Schleswig-Holstein, Saxe-Anhalt et des parties de la Saxe. Le duc Henri le Lion occupa la région déserte de Mecklembourg Poméranie occidentale. Les Anglo-Saxons avaient quitté cette dernière zone pour l’Angleterre.

[3] Northeim est une ville allemande située dans le sud du Land de Basse-Saxe (Niedersachsen en allemand).

[4] Le duché de Brunswick-Lunebourg était une principauté et un État du Saint-Empire romain germanique, situé dans l’actuel Land de Basse-Saxe. C’est l’une des entités suivantes de l’ancien duché de Saxe, créée en 1235 lorsque l’empereur Frédéric II donna le fief à Othon l’Enfant de la famille des Welf. Le duché a été partagé pour la première fois en 1269, entre les fils d’Othon, Albert 1er et son frère cadet Jean. À partir de là, les principautés de Brunswick-Wolfenbüttel et de Lunebourg constituaient le duché ; plusieurs divisions et fusions ont suivi. Après la dissolution du Saint Empire en 1806, le congrès de Vienne a désigné deux États successeurs : le royaume de Hanovre et le duché de Brunswick.

[5] La maison des princes de Hohenstaufen est une dynastie qui a donné plusieurs ducs et empereurs germaniques entre les 11ème et 13ème siècles. La désignation apocryphe de Hohenstaufen renvoie au château de Hohenstaufen, sur la crête septentrionale du Jura souabe, près de Göppingen. Les plus importants représentants de cette dynastie furent Frédéric Barberousse, Henri VI et Fréderic II.

[6] Munich est une ville du sud de l’Allemagne et la capitale du Land de Bavière. Mentionnée pour la première fois en 1158, Munich devient la ville de résidence des ducs de Bavière en 1255 et de l’empereur romain germanique Louis IV. En 1506, après deux siècles de division, les principautés s’unifient pour former la Bavière. Ville catholique, elle est l’un des foyers de la Contre-Réforme.

[7] Lübeck est une ville hanséatique d’Allemagne du Nord, dans le Land de Schleswig-Holstein. Ce port de la mer Baltique est également surnommé « la reine de la Hanse » : c’était en effet la capitale de la Ligue hanséatique. En 1160, Lübeck obtint la Soester Stadtrecht. Cette époque est aujourd’hui considérée par les historiens comme le commencement de la Hanse des marchands (au contraire de la Hanse des villes). L’argument principal justifiant cette position consiste dans le privilège de Artlenburg en 1161, dans lequel les commerçants de Lübeck devinrent égaux en droit avec les, jusque-là dominants, commerçants goths pour le commerce sur la mer Baltique. À cette époque commença avec la Chronica Slavorum sous Helmold von Bosau et son successeur Arnold von Lübeck le témoignage détaillé sur les événements concernant les tribus slaves du nord-ouest. En 1182, l’empereur Frédéric Barberousse donna un fief à Lübeck au duc Bogislav 1er avec le duché de Poméranie. Le privilège de Barberousse en 1188 dota Lübeck d’un territoire et de nouvelles possibilités commerciales.

[8] La ville de Stade est située entre Hambourg et Cuxhaven dans le land de Basse-Saxe en Allemagne. Elle appartenait à la ligue hanséatique. Cette ville a été fondée il y a plus de mille ans. Au Moyen Âge, le port de Stade était rival avec celui de Hambourg. Stade fut occupée par les Suédois pendant la guerre de Trente Ans.

[9] Goslar est une ville de Basse-Saxe en Allemagne. Elle est la capitale de l’arrondissement de Goslar. L’ancienne ville libre d’Empire fut fondée au xe siècle après la découverte d’argent dans les mines proches du Rammelsberg. Elle en devint particulièrement prospère, ce qui attira l’attention des empereurs romains germaniques.