Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Welf VI

vendredi 22 novembre 2019 (Date de rédaction antérieure : 5 mars 2012).

Welf VI (1115-1191)

Duc de Spolète de 1152-1162

Portrait de Welf VI, dans Weingartener Stifterbüchlein, ca. 1500 (Württembergische Landesbibliothek), Cod. hist. Q 584, fol. 38v.Troisième fils de Henri IX de Bavière, oncle de l’Empereur Frédéric Barberousse, il hérita des possessions familiales, en incluant les comtés d’Altdorf [1] et de Ravensburg [2], pendant que son frère aîné Henri X de Bavière reçu les duchés de Bavière [3] et Saxe [4] et son frère aîné Conrad de Bavière entra dans les ordres. Lors de la mort de Godfrey en 1131, une dispute eu lieu avec le neveu de Godfrey, Adalbert.

Quand Conrad III confisqua le duché de Bavière en 1142, il rejoint son frère dans la révolte. En 1152, Welf et les Hohenstaufen firent la paix et Frédéric Barberousse fut élu roi. Il rendit la Bavière au fils d’Henri, Henri le Lion en 1156. En octobre 1152, à Würzburg [5], Frédéric lui donna, le duché de Spolète.

Au début des années 1150, une querelle éclata entre Welf et son fils Welf VII et Hugues IV de Tübingen . Il parti en expédition entre 1164 et 1166 et trouva un arrangement avec l’empereur.

Lorsque son fils est mort de la malaria à Rome en 1167, en faisant campagne contre le pape Alexandre III, Henri demanda l’héritage de tous les domaines des Welf en échange d’une grande somme d’argent. Il resta responsable de ses duchés italiens jusqu’à 1173, pendant que Christian Ier von Buch ou Chrétien de Bûche Archevêque de Mayence [6], était le vicaire impérial [7].

Un désaccord entre Henri et Frédéric Barberousse sur une campagne italienne en 1176 fourni la base aux procédures engagées contre Henri en 1179 par l’empereur qui le priva finalement de tous ses domaines, en incluant ceux qu’il avait achetés. Ceux-ci lui furent rendus, qui les donna en héritage au successeur de Frédéric Barberousse à sa mort en 1191.

Il fut enterré dans le monastère qu’il avait lui-même fondé, l’Abbaye de Steingaden en Bavière [8], où son fils avait été enterré.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Guelfo VI »/traduit par mes soins

Notes

[1] Weingarten est une ville de Bade-Wurtemberg dans le sud-ouest de l’Allemagne située en Souabe. La ville est célèbre pour son abbaye bénédictine, l’abbaye de Weingarten, dont la basilique Saint-Martin est un chef d’œuvre de l’architecture baroque européenne.

[2] Ravensbourg est une ville du Bade-Wurtemberg dans le sud-ouest de l’Allemagne (Souabe). Ravensbourg est la capitale de l’arrondissement de Ravensbourg.

[3] Le duché de Bavière est une ancienne principauté allemande qui fut membre du Saint-Empire romain germanique puis rattaché à l’Électorat de Bavière. Sa capitale était la ville de Munich. Vers l’an 600, le territoire de l’actuel État libre de Bavière était occupé par trois tribus : les Baiern, qui ont donné leur nom au pays (Bavière se dit Bayern en allemand), les Francs et les Suèves. Tandis que l’actuelle Bavière du Nord tombait sous la souveraineté des Francs, les Alamans et les Bavarois formaient, au sud, des territoires souverains séparés par la rivière Lech. À ses débuts, le duché de Bavière s’étendait loin vers l’est et le sud, jusqu’à la Carinthie actuelle, en Basse-Autriche et en Haute-Italie. Mais le cœur du pays se situait sur le Danube. Aux 10ème et 12ème siècles, ces territoires ont donné naissance aux duchés de Bavière, de Carinthie et d’Autriche. Le principal siège ducal était Ratisbonne.

[4] Le duché de Saxe était un duché médiéval couvrant la plus grande partie du nord de l’Allemagne. Il s’étendait sur les états allemands contemporains de Basse-Saxe, Rhénanie-du-Nord-Westphale, Schleswig-Holstein, Saxe-Anhalt et des parties de la Saxe. Le duc Henri le Lion occupa la région déserte de Mecklembourg Poméranie occidentale. Les Anglo-Saxons avaient quitté cette dernière zone pour l’Angleterre.

[5] Wurtzbourg ou Würzburg est une ville en Bavière, un land d’Allemagne. La ville est la capitale du district de Basse Franconie et chef-lieu de l’arrondissement de Wurtzbourg.

[6] Le diocèse de Mayence est une église particulière de l’Église catholique latine en Allemagne. Son siège est la cathédrale Saint-Martin de Mayence dédiée à Martin de Tours. Érigé au 4ème siècle, il est élevé au rang d’archidiocèse métropolitain au 8ème siècle. Au 12ème siècle, l’archevêque de Mayence devient prince électeur du Saint Empire romain germanique. En 1803, le siège archiépiscopal est transféré à Ratisbonne.

[7] Vicaire est un titre religieux chrétien. Étymologiquement, ce mot est un emprunt au latin classique vicarius signifiant « suppléant, remplaçant ».

[8] Le monastère Saint-Jean-Baptiste de Steingaden a été fondé en 1147 par le Margrave Welf VI, un fils du Duc Henri IX de Bavière. Les premiers moines et leur abbé venaient de l’abbaye des Prémontrés de Rot an der Rot. L’église abbatiale romane, le Welfenmünster, fut consacrée en 1176. Entre 1470 et 1491, les bâtiments abbatiaux ont été rénovés sous l’abbé Caspar Suiter dans le style gothique tardif. L’abbaye a été pillée et brûlée en 1525 pendant la guerre des paysans, et a ensuite été presque complètement détruite pendant la guerre de Trente Ans.