Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hécatée de Cardia

samedi 2 avril 2016 (Date de rédaction antérieure : 26 juillet 2011).

Hécatée de Cardia

Tyran de la cité de Cardia en Chersonèse de Thrace au 4ème siècle av. jc

Il est placé à la tête de Cardia [1] en 342 par Philippe II qui vient de rallier la cité à sa cause suite à la campagne du général athénien Diopeithès .

Il est l’ennemi héréditaire de la famille d’Eumène de Cardia, expliquant que le futur chancelier d’Alexandre passe sa jeunesse en Macédoine. En 322, Antipater, assiégé dans Lamia [2] en Thessalie [3], confie à Hécatée une ambassade auprès de Léonnat afin que celui-ci y conduise des renforts.

À la mort d’Alexandre en 323, la Chersonèse [4] tombe au main de Lysimaque qui fait détruire la cité de Cardia en 309 pour laisser place à Lysimacheia [5].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Hécatée de Cardia Tyran de la cité de Cardia en Chersonèse de Thrace au 4ème siècle av. jc

Notes

[1] Cardia ou Cardie est une cité grecque située sur le golfe Mélas (actuel golfe de Saros) en Chersonèse de Thrace.

[2] La guerre lamiaque ou guerre hellénique est un conflit qui se déclenche en Grèce à la mort d’Alexandre le Grand en juin 323 av. jc. Il oppose des cités grecques révoltées, parmi lesquelles Athènes, aux Macédoniens menés par Antipatros. La guerre est finalement remportée par ce dernier en 322 et les cités rebelles doivent se soumettre.

[3] La Thessalie est une région traditionnelle et historique de Grèce située dans le centre du pays, au sud de la Macédoine et à l’est de l’Épire. Elle est centrée autour d’une plaine entourée de reliefs dont le mont Olympe au nord. Elle forme la majeure partie de la périphérie actuelle de Thessalie, qui inclut aussi l’est de l’Épire et une partie des îles Sporades.

[4] La péninsule de Gallipoli, également connue sous son nom antique de Chersonèse de Thrace, est une péninsule située en Turquie, dépendant de la Thrace. Elle constitue la rive nord des Dardanelles (l’ancien Hellespont). Sa rive nord est baignée par la mer Égée.

[5] Lysimacheia était une cité et une ville grecque hellénistique de Thrace, située à l’extrémité nord-ouest de la Chersonèse dont subsistent des remparts byzantins, connus sous le nom d’Eksamil, près du village de Bolayır dans la province turque de Çanakkale. Fondée par le roi Lysimaque en 309 comme capitale de son royaume de Thrace à proximité de l’Hellespont, elle fut plusieurs fois détruite par des séismes et par les populations thraces indigènes et souffrit des vicissitudes des conflits hellénistiques et de l’expansion romaine.