Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Julius Asclepiodotus

samedi 18 avril 2020 (Date de rédaction antérieure : 22 décembre 2011).

Julius Asclepiodotus

Préfet du prétoire-Consul de l’Empire romain en 292

emblème consul Il servi sous les règnes d’Aurélien, de Probus et de Dioclétien. Il prend notamment part à la campagne de Bretagne [1] contre Carausius et son successeur Allectus.

En 286, l’homme que l’empereur d’Occident Maximien Hercule a nommé pour lutter contre les pirates en Bretagne, Carausius se rebelle et se déclare Imperator de la Bretagne. En conséquence, les deux tétrarques [2] le déclarent hors-la-loi et le condamne à mort.

Néanmoins Maximien échoue dans sa reconquête de l’île et Carausius se maintient au pouvoir jusqu’en 293, date à laquelle il est assassiné par son fonctionnaire des finances, Allectus, qui n’a ni l’habilité ni la même férocité au combat que son prédécesseur.

En, 296, Maximien confie le commandement de la guerre de Bretagne à son César Constance Chlore. Celui-ci débarque sur les bords de la Tamise [3], tandis que son préfet du prétoire [4] Asclepiodotus contourne la flotte d’Allectus près de l’île de Wight [5]. L’usurpateur choisit d’engager le préfet dans les collines du Hampshire [6], mais il est vaincu et trouve la mort au cours des combats.

Malgré son rôle décisif dans la bataille, on réserve les honneurs de la victoire à Constance.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Julius Asclepiodotus »

Notes

[1] La Bretagne ou Britannie (Britannia en latin) est la province romaine qui, du 1er au 5ème siècle, couvrait une partie de l’île de Grande-Bretagne correspondant à des territoires qui devinrent par la suite ceux de l’Angleterre, du pays de Galles et du sud de l’Écosse. Pour les Romains, la Bretagne constituait « la terre la plus écartée et le dernier boulevard de la liberté » ; d’après l’écrivain Tacite : « Il n’y a plus de peuples au-delà, rien que des flots et des rochers ».

[2] Un tétrarque, dérivé de tessares signifiant quatre, et d’archon, chef était au sens propre le dirigeant d’une des quatre parties d’un royaume dans le cas de la Palestine ou d’un empire (Empire romain). Ce terme sera employé plus tard sans qu’il y ait réellement une division rigoureuse d’un territoire en quatre parties.

[3] La Tamise est un fleuve du sud de l’Angleterre, qui se jette dans la mer du Nord. D’une longueur totale de 346 km, c’est le plus long fleuve dont le cours se trouve entièrement en Angleterre (qui à la fois commence et finit en Angleterre) et le second plus long pour le Royaume-Uni (après la Severn). La Tamise prend sa source à Thames Head, dans le Gloucestershire, puis coule en direction de l’est, vers Oxford et Reading, puis traverse Londres, dont elle tire sa renommée et aboutit enfin dans la mer du Nord, grâce à son estuaire.

[4] Le préfet du prétoire (præfectus prætorio) est l’officier commandant la garde prétorienne à Rome, sous le Haut-Empire, et un haut fonctionnaire à la tête d’un groupe de provinces, la préfecture du prétoire, dans l’Antiquité tardive.

[5] L’île de Wight est une île de la côte sud de l’Angleterre au Royaume-Uni qui se situe dans la Manche, face à l’embouchure du Southampton Water et de la ville de Portsmouth qui se trouvent sur l’île de Grande-Bretagne, dont elle est séparée par un bras de mer : le Solent. Elle a un riche passé historique et a même été brièvement indépendante durant le 15ème siècle. Sa capitale administrative, Newport, se trouve au centre de l’île.

[6] Le Hampshire, abrégé Hants, est un comté du sud de l’Angleterre.