Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Publius Iulius Lupus

mardi 14 juin 2022, par ljallamion

Publius Iulius Lupus

Sénateur romain-Consul suffect en 98 sous Trajan

emblème consul Beau-père d’Antonin le Pieux. Il épouse Arrida Fadilla, fille de Cnaeus Arrius Antoninus, veuve de Titus Aurelius Fulvus et mère de Titus Aurelius Fulvus Boionius Arrius Antoninus, le futur empereur Antonin le Pieux.

En novembre et décembre de l’an 98, au début du règne de Trajan, il est consul suffect [1].

Il a une fille, Iulia Fadilla, demi-sœur d’Antonin. Il élève ce dernier, avec ses grands-parents Cnaeus Arrius Antoninus et Titus Aurelius Fulvus, à Lauris, sur la voie Aurélienne [2]

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Publius Iulius Lupus/ Portail de la Rome antique/ Catégorie : Consul de l’Empire romain

Notes

[1] Parfois, un consul décède ou démissionne avant la fin de son mandat de douze mois. Le consul restant rétablit la collégialité par l’élection intermédiaire si le délai restant le permet ou par la désignation directe d’un consul suffectus (du participe passé du verbe sufficere, « remplacer »). Ce consul entre en fonction immédiatement, il a les mêmes privilèges et les mêmes pouvoirs que le consul remplacé mais il n’est en charge que pour la durée du mandat qui reste à couvrir. Enfin, le consul suffect ne donne pas son nom à l’année, à l’inverse du consul dit ordinaire.

[2] La Via Aurelia ou voie Aurélienne est le nom donné à la grande voie romaine de la côte méditerranéenne de l’Italie romaine et de l’ancienne Gaule. La Via Aurelia a été mise en œuvre à partir de 241 av. jc par le consul Caïus Aurelius Cotta. Elle partait de Rome, longeait la côte occidentale de la péninsule italienne et passait par Pisæ (Pise) pour arriver à Luna (Luni). Au fur et à mesure des conquêtes sont venus s’y rattacher des tronçons. Ainsi le consul Æmilius prolongea la voie à partir de 109 av. jc. Cette section devint la Via Æmilia Scauri. Elle passait par Genua (Gênes) et Vada Sabatia (Vado Ligure). Après sa victoire sur les peuples des Alpes-Maritimes, l’empereur Auguste prolongea la voie, à partir de 13 av. jc, depuis Placentia (Plaisance), jusqu’au fleuve Var. Ce tronçon de la voie aurélienne prendra alors le nom de l’empereur : la Via Julia Augusta. La construction de la Via Aurelia revêt à l’époque une grande importance. Jusqu’alors, pour relier Rome et l’Hispanie, il fallait passer plus au nord, par le col de Montgenèvre, puis emprunter la Via Domitia. La soumission des peuples du sud-est de la Gaule va permettre de raccourcir le trajet en temps et en distance, en passant par des zones plus praticables, sans réelle difficulté de circulation. Le cursus publicus (la « poste » romaine) parcourait 70 kilomètres par jour (avec quatre changements de cheval).