Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Kálfr Árnason dit Kalv Arnesson

Kálfr Árnason dit Kalv Arnesson

vendredi 29 octobre 2021, par ljallamion

Kálfr Árnason dit Kalv Arnesson (990-1051)

Chef norvégien

Il joua un rôle majeur à la fois en vainquant le Roi Olaf Haraldsson dit Olaf II de Norvège à la Bataille de Stiklestad [1] et en rappelant son jeune Fils Magnus et l’élevant au trône.

Fils d’Árni Arnmódsson ou Armódsson et de Þora Þorsteinsdóttir. Dans les années 1020 et 1030, il était l’un des chefs les plus puissants de Norvège.

Il était marié à Sigrid Þorisdóttir, fille de Thorir Hund . Selon les précédents historiques sommaires de la Norvège tels que l’ Ágrip [2], il s’est opposé au roi Olaf dès la bataille de Nesjar [3] en 1016 ; en revanche, Snorri Sturluson dans l’Heimskringla [4] le dépeint au début comme un allié du roi, qui accorda à Kálfr ses 2 terres dans le Trøndelag [5]. Selon une source contemporaine, il était à côté de Olaf dans la lutte contre Erling Skjalgsson.

Après la mort de ce dernier, Olaf fut obligé de fuir la Norvège en 1028, et Kálfr est allé en Angleterre et a promis son soutien à Cnut le Grand, devenu roi de Norvège cette année-là.

Quand Olaf est revenu en 1030 pour tenter de retrouver son royaume, Kálfr fut l’un de ses adversaires les plus forts. Selon les sagas, cependant, ses frères restèrent fidèles à Olaf.

À la bataille de Stiklestad, Thorir Hund et Hárek de Tjøtta ont dirigé l’armée paysanne qui a battu Olaf, et la Heimskringla le représente donnant à l’ancien roi l’une de ses trois blessures mortelles.

Cnut avait installé son fils Svein comme son régent en Norvège, avec sa mère AElfgifu, connue en Norvège comme Álfífa. Ils sont rapidement devenus impopulaires, et il est probable que Kálfr et les autres chefs qui avaient soutenu Cnut sont allés vers 1034 à Garðaríki [6] et ont ramené le fils illégitime de 11 ans d’Olaf, Magnus, qui fut installé en 1035 en tant que roi.

Kálfr fut d’abord le conseiller le plus influent du jeune roi, mais il tomba dans le discrédit, probablement à cause de l’ambition d’Einar d’être son conseiller le plus puissant.

En 1050, le successeur de Magnus, Harald Hardrada dit Harald III , lui demanda de revenir en Norvège mais l’envoya se battre au Danemark ou il trouva la mort vers 1051. Son frère Finn considérait le roi comme ayant traité Kálfr de manière trompeuse et il rompit avec lui.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Kalv Arnesson/ Traduit par mes soins

Notes

[1] La bataille de Stiklestad, l’une des batailles les plus célèbres de l’histoire de Norvège, prit place le 29 juillet 1030. Elle est l’une des étapes du processus de christianisation de la Norvège puisqu’elle opposa le sud chrétien, mené par Olaf II de Norvège au nord païen. Olaf y trouva la mort, ce qui lui valut plus tard de devenir un saint.

[2] L’Ágrip af Nóregskonungasögum, ou plus communément Ágrip, est une œuvre littéraire médiévale, écrite en vieux norrois. Elle fait partie des sagas royales. Elle fut composée aux alentours de 1190 par un auteur norvégien inconnu. Le seul exemplaire qui nous en soit parvenu est un manuscrit islandais de la première moitié du 13ème siècle, consistant en quatre volumes de parchemin, un cinquième ayant été perdu. La première feuille est également manquante, ce qui ne permet pas de connaître le titre de l’œuvre, ni même de savoir si elle en avait un. Son nom actuel signifie littéralement « synoptique des sagas des rois de Norvège » et fut utilisé pour la première fois dans une édition de 1835. Elle contient un récit de l’histoire des rois de Norvège du 9ème siècle au 12ème siècle, depuis Halfdan III de Vestfold jusqu’à Inge 1er de Norvège, mais l’original devait couvrir une plus longue période, probablement jusqu’au règne de Sverre de Norvège.

[3] La bataille navale de Nesjar a été livrée le 3 avril 1015 ou 1016, au large des côtes de Norvège. On ignore sa localisation exacte, on sait seulement qu’elle s’est déroulée quelque part près du Langesundfjorden d’aujourd’hui. Elle a opposé les partisans d’Olaf Haraldsson (le futur saint Olaf) à ceux de Svein Håkonsson, jarl de Lade, vassal de la Suède.

[4] La Saga des rois de Norvège ou Heimskringla (littéralement l’orbe du monde en vieux norrois) est un recueil de sagas écrites et compilées en Islande aux alentours de 1225 par le poète et historien Snorri Sturluson.

[5] Le Trøndelag est l’une des cinq grandes régions géographiques de la Norvège. Il correspond au centre du pays, et comprend les deux comtés de Nord-Trøndelag et Sør-Trøndelag. À l’âge des Vikings, le Trøndelag était le domaine des puissants jarls de Lade, centré autour des plaines fertiles bordant le Trondheimsfjord. Les anciens royaumes de Nordmøre et Romsdal, ainsi que la municipalité actuelle de Bindal, étaient à l’origine également inclus dans le Trøndelag. Leurs habitants parlent d’ailleurs encore des dialectes similaires au Trøndersk, parlé dans le Trøndelag.

[6] maintenant la Russie