Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Sven Knutsson de Norvège

Sven Knutsson de Norvège

mercredi 12 juillet 2017, par ljallamion

Sven Knutsson de Norvège (1020-1036)

Roi de Norvège de 1030 à 1035

Les 19 fylker ou Comté de Norvège.Il est nommé par son père roi de Norvège après la défaite et la mort du roi Olaf II de Norvège.

Sven ou Svein Knutsson, surnommé Jinger [1], est le fils du roi Knud 1er le Grand et de sa concubine saxonne AElfgifu de Northampton. Son père lui confie d’abord le gouvernement de Jómsborg [2] au Vindland, puis il lui demande d’aller en Norvège.

Sven se rend d’abord au Danemark pour y lever des troupes puis en Norvège où il est désigné comme roi par un Thing [3] légal. Il règne nominalement sous la régence de sa mère mais promulgue de nombreuses lois destinées à intégrer la Norvège dans l’ensemble de royaumes constitué par son père.

La Saga de Saint Olaf [4] indique qu’il avait institué les lois en cours au Danemark, mais que certaines étaient beaucoup plus dures encore. En effet nul de pouvait quitter le pays sans la permission du roi et, s’il partait, ses propriétés revenaient au roi comme d’éventuels héritages. Un cens territorial est institué qui prévoyait des versements en nature par les hommes et les femmes libres. Un autre cens est institué pour les voyageurs en destinations de l’Islande. Des corvées étaient enfin prévues pour entretenir les bâtiments royaux et la flotte. Cette législation est immédiatement jugée insupportable par les norvégiens et comme le souligne ingénument la Saga « cet hiver-là maintes gens commencèrent à dire que le roi Olaf était en vérité un saint homme » !

Einar Tambarskjelve le beau-frère du jarl [5] Éric Håkonsson dépité de ne pas avoir été nommé jarl par le roi Knut II de Danemark malgré ses promesses après la mort de Håkon Eiriksson est le premier des notables à promouvoir la « sainteté » du roi Olaf.

Rapidement la révolte s’étend et après la mort en 1033 d’un prétendant Tryggvi Olafson un fils du roi Olaf Tryggvason, les nobles proposent le royaume à Magnus le Bon fils du roi Olaf II de Norvège.

Svein s’enfuit du pays et il meurt l’année suivante, âgé d’environ 16 ans, sans union ni postérité.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Sven Knutsson de Norvège/ Portail de la Norvège/ Roi de Norvège du Moyen Âge

Notes

[1] le Jeune

[2] Les Jomsvikings ou Vikings de Jómsborg étaient une troupe peut-être légendaire de mercenaires Vikings aux 9ème et 10ème siècles, vouée à l’adoration de déités telles que Odin et Thor. Ils étaient vraiment païens, mais acceptaient tout engagement au combat par un seigneur leur promettant une solde suffisante, fût-il chrétien.

[3] Le thing était l’assemblée des gens libres d’un pays, d’une province ou d’un herred (subdivision administrative). Il y avait donc une hiérarchie des things, de manière que chaque thing locale soit représentée au thing de province, et ainsi de suite. Le lieu du thing était souvent celui des rites religieux et celui du commerce. Les disputes étaient réglées à cette occasion, et les décisions politiques y étaient prises.

[4] La Saga légendaire de Saint Olaf est une œuvre littéraire médiévale. Elle fait partie des sagas royales. Elle fut composée au 12ème siècle par un auteur inconnu, probablement norvégien, et raconte la vie du roi Olaf II de Norvège. Elle est largement basée sur l’Ancienne saga de Saint Olaf, en grande partie perdue. Sa composition est assez primitive et maladroite et la saga consiste essentiellement en une série d’anecdotes tirées de vers scaldiques.

[5] Les jarls de Lade ou jarls de Hlaðir étaient une dynastie de seigneurs norvégiens. Leur influence s’étend du 9ème siècle au 11ème siècle. Ils étaient implantés dans la localité de Lade (ville actuelle de Trondheim), sur les rives du Trondheimsfjord. Leur domaine couvrait le Trøndelag et le Hålogaland