Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Salomé (Nouveau Testament) dite Marie Salomé

Salomé (Nouveau Testament) dite Marie Salomé

samedi 28 août 2021, par ljallamion

Salomé (Nouveau Testament) dite Marie Salomé

Disciple de Jésus

Elle apparaît brièvement dans les évangiles canoniques [1] et de façon plus détaillée dans les évangiles apocryphes [2]. Elle est identifiée à la femme de Zébédée, la mère de Jacques de Zébédée et de Jean de Zébédée, plus connu sous le nom d’Apôtre Jean.

Tous deux sont membres du groupe des douze, appelé par la suite douze Apôtres. Dans les traditions chrétiennes, elle est aussi la demi-sœur de Marie, la mère de Jésus.

Elle est parfois aussi appelée Salomé la Myrophore, parce qu’elle fut l’une des femmes qui accompagnèrent le Christ au tombeau.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Salomé (Nouveau Testament)/ Portail du christianisme/ Catégories : Personnage du Nouveau Testament

Notes

[1] Le canon biblique désigne l’ensemble des textes considérés comme sacrés ayant conduit, sur plusieurs siècles, à l’établissement de la Bible, suivant principalement les rites juifs et chrétiens. On distingue l’établissement ou la construction des canons de la Bible hébraïque (Tanakh), celui de la Septante et des versions en grec, celui de la Peshitta et des versions en araméen, celui du Nouveau Testament, puis les canons des Églises. Par exemple, le canon biblique de l’Église catholique a été fixé à 46 livres de l’Ancien Testament et 27 livres du Nouveau Testament.

[2] Se dit d’un texte qui n’est pas authentique ; faux : Testament apocryphe.