Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sadalès II

lundi 23 septembre 2019, par ljallamion

Sadalès II

Prince astéen de Thrace-Roi des Odryses de 48 à 42 av. jc

Les peuples thraces dans le sud-est des Balkans (Carte du royaume Odrysien vers 431 av.jc)Fils de Cotys IV , son prédécesseur, et peut-être le père de Sadalès III , son successeur, et de Cotys VII, roi en 31 av. jc.

Il partage même avec son père le pouvoir souverain. Pendant les guerres civiles romaines, Cotys prend le parti de Pompée, et lui envoie en Thessalie [1] un corps de 500 hommes, sous les ordres de Sadalès. Ce prince se distingue par son courage et par le dévouement qu’il montre a Pompée dans cette guerre.

Informé de sa marche, Jules César envoie un de ses lieutenants, pour s’emparer de la Thessalie. Scipion partit sur-le-champ de la Macédoine [2] pour s’y opposer, et Sadalès se joint à lui. Ils mettent tant de célérité dans cette expédition, que Cassius, attaqué à l’improviste, essuie une déroute complète.

Sadalès montre la même valeur dans les champs de Pharsale [3] ; mais il ne peut résister à la fortune de César. Obligé de se retirer dans ses états, après la défaite de Pompée, il y emporte du moins les éloges du vainqueur, qui témoigne hautement son estime pour lui.

Sadalès succède à son père vers l’an 48 av. jc, puis meurt quelques années après, vers l’an 42 av. jc, et il laisse ses états aux Romains, qui les rendent à des princes de la même famille. Marc Antoine l’octroie à Sadalès III, vraisemblablement le fils de Sadalès II, puis Auguste le dépouille de ses états en faveur de Cotys VII, fils de Sadalès II.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Sadalès II/ Portail de la Grèce antique/Catégories : Prince de ThraceAllié de la Rome antique

Notes

[1] La Thessalie est une région historique et une périphérie du nord-est de la Grèce, au sud de la Macédoine. Durant l’antiquité cette région a, pour beaucoup de peuples, une importance stratégique, car elle est située sur la route de la Macédoine et de l’Hellespont. Elle possédait un important port à Pagases. Le blé et le bétail sont les principales richesses de la région et une ressource commerciale vitale. La Thessalie est aussi l’une des rares régions de Grèce où l’on peut pratiquer l’élevage des chevaux, d’où l’importante cavalerie dont disposaient les Thessaliens.

[2] Le royaume de Macédoine est un État antique situé au nord de la Grèce correspondant aujourd’hui principalement à la Macédoine grecque. Il est centré sur la partie nord-est de la péninsule grecque, bordé par l’Épire à l’ouest, la Péonie au nord, la Thrace à l’est et la Thessalie au sud. Royaume périphérique de la Grèce aux époques archaïque et classique, il devient l’État dominant du monde grec durant l’époque hellénistique. L’existence du royaume est attestée au tout début du 7ème siècle av. jc avec à sa tête la dynastie des Argéades. Il connaît un formidable essor sous le règne de Philippe II qui étend sa domination sur la Grèce continentale en évinçant Athènes et la ligue chalcidienne pour ensuite fonder la Ligue de Corinthe. Son fils Alexandre le Grand est à l’origine de la conquête de l’immense empire perse et de l’expansion de l’hellénisme en Asie à la fin du 4ème siècle av. jc. Après sa mort, la Macédoine passe brièvement sous la tutelle des Antipatrides dans le contexte des guerres des diadoques. En 277, la royauté échoit à Antigone II Gonatas qui installe la dynastie des Antigonides qui règne jusqu’en 168, date à laquelle la Macédoine est conquise par les Romains. En 146 la Macédoine devient une province romaine.

[3] La bataille de Pharsale s’est déroulée en Thessalie, près de la ville du même nom, le 9 août 48 av.jc, pendant la guerre civile romaine qui opposait le clan de César à celui de Pompée. En gagnant cette bataille dans laquelle il était en grande infériorité numérique, César prit un avantage décisif sur le camp adverse.