Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Marcus Rutilius Lupus

Marcus Rutilius Lupus

vendredi 8 février 2019, par ljallamion

Marcus Rutilius Lupus

Haut chevalier romain-Préfet de l’annone entre 107 et 113-Préfet d’Égypte entre 113 et 117

Emblème de la République romaine, puis par tradition de l'Empire romain.Riche industriel à la tête d’importantes fabriques de briques sous les règnes de Trajan et Hadrien. C’est un chevalier de Bénévent [1] nommé préfet de l’annone en l’an 107, poste qu’il occupe jusqu’en 113.   Il est préfet d’Égypte [2] entre 113 et 117, c’est-à-dire pendant les campagnes orientales contre les Parthes [3] de l’empereur Trajan. Il succède à ce poste à Servius Sulpicius Similis. En tant que préfet, il consulte les juristes en 117 lors d’un procès concernant un mariage entre un soldat et une citoyenne romaine.   Il est à ce poste lors de la grande rébellion juive de 115/117  [4]. Rutilius Lupus réussit dans un premier temps à contenir la révolte initiale à Alexandrie, mais les autorités provinciales romaines sont vite dépassées et le préfet fait appel aux troupes impériales.   L’empereur doit alors faire face à un sursaut des Parthes qui lui coupent sa retraite et l’armée d’Orient qu’il commande mobilise une grande partie des troupes disponibles dans la partie orientale de l’Empire, dont la légion romaine basée normalement près d’Alexandrie. Faute de troupes à disposition, le préfet est impuissant. L’empereur envoie finalement Quintus Marcius Turbo pour réprimer la rébellion juive qui a mené à la mort de très nombreux Grecs d’Égypte ainsi qu’à la destruction de nombre de monuments publics et de temples.   On ignore le détail des campagnes menées par Turbo ainsi que les troupes à sa disposition, mais, à l’été 117, à la mort de l’empereur, la paix est restaurée. Lors de la répression, Rutilius Lupus a étendu sa protection aux résidents juifs d’Alexandrie qui ne se sont pas révoltés. L’ensemble de ces révoltes juives de 115-117 est connu dans l’Histoire sous le nom de guerre de Kitos, ainsi nommée en référence à Lusius Quietus qui réprime la révolte judéo-parthe en Mésopotamie [5].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Marcus Rutilius Lupus/ Portail de la Rome antique/ Catégories : Personnalité du IIe siècle/ Fonctionnaire impérial

Notes

[1] Bénévent (en romain Maleventum puis Beneventum, en italien Benevento), chef-lieu de la province du même nom en Campanie (Italie). Bénévent occupe l’emplacement du Beneventum (« Bon événement ») antique, nommé à l’origine Maleventum, qui signifie l’emplacement du « Mauvais événement ». En réalité le mot original, dans une ancienne langue parlée dans cette ville, était Maloentum, qui signifiait peut-être « Ville de montagne ». Pendant l’époque impériale on la disait fondée par Diomède à la suite de la guerre de Troie. Bénévent était la capitale des Hirpins, peuple de la confédération des Samnites ; ces derniers y trouvèrent refuge après leur défaite contre Rome en 314 av. jc. Après leur victoire sur Pyrrhus d’Épire (bataille de Bénévent en 275), les Romains s’y installèrent en 268 av. jc et la renommèrent bientôt Beneventum pour le présage. Grâce à son emplacement stratégique, ils firent de cette ville une forteresse naturelle quasi-imprenable.

[2] Le préfet d’Égypte est un haut fonctionnaire désigné par l’empereur romain, son délégué personnel, pour diriger Alexandrie et l’Égypte. Il s’agit donc du gouverneur impérial de la province, poste réservée aux chevaliers romains. L’intitulé latin complet est praefectus Alexandriae et Aegypti.

[3] La Parthie est une région historique située au nord-est du plateau iranien, ancienne satrapie de l’empire des Achéménides et berceau de l’Empire parthe qui domine le plateau iranien et par intermittence la Mésopotamie entre 190 av. jc. et 224 ap. jc. Les frontières de la Parthie sont la chaîne montagneuse du Kopet-Dag au nord (aujourd’hui la frontière entre Iran et Turkménistan) et le désert du Dasht-e Kavir au sud. À l’ouest se trouve la Médie, au nord-ouest l’Hyrcanie, au nord-est la Margiane et au sud-est l’Arie. Cette région est fertile et bien irriguée pendant l’antiquité, et compte aussi de grandes forêts à cette époque.

[4] qui ravage notamment toute l’Égypte et sa capitale Alexandrie, mais aussi Cyrène et Chypre

[5] La Mésopotamie est une région historique du Moyen-Orient située dans le Croissant fertile, entre le Tigre et l’Euphrate. Elle correspond pour sa plus grande part à l’Irak actuel.