Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Caius Flavius Licinius Licinianus dit Licinius

Caius Flavius Licinius Licinianus dit Licinius

mercredi 20 novembre 2013 (Date de rédaction antérieure : 16 août 2011).

Caius Flavius Licinius Licinianus dit Licinius

Empereur de 307 - 323

Licinius Empereur de 307 - 323

En 307 l’empereur Galère, successeur de Dioclétien en Orient le nomma directement au rang d’empereur, en remplacement de Sévère, assassiné par l’usurpateur Maxence.

Simple paysan originaire de Dacie [1], mais devenu excellent officier, il fut chargé de gouverner la Pannonie [2] et la Rhétie [3].

Malgré ce replâtrage, dès 312, la belle Tétrarchie [4] s’était lamentablement disloquée. 3 empereurs se partageaient désormais le pouvoir, Maximin Daïa à Nicomédie [5], Licinius à Sirmium [6] et Constantin dans le reste de l’Occident. Ces souverains se jalousaient férocement. Chacun d’eux n’avait qu’une seule politique, qu’un seul objectif, éliminer ses 2 concurrents et rester seul maître de l’Empire romain réunifié.

Pourtant, en 313, Licinius, qui contrôlait déjà les Balkans et qui rêvait de conquérir l’Orient gouverné par Maximin Daïa, conclut à Milan un pacte d’alliance avec Constantin. Or, ce Maximin avait longtemps poursuivi la politique de répression envers les Chrétiens, très nombreux dans la partie orientale de l’Empire. Les 2 empereurs d’Occident, en s’alliant, avaient tout intérêt à rallier ces activistes à leur cause. Constantin et Licinius accordèrent donc aux Chrétiens la liberté de célébrer leur culte. On leur rendit également leurs églises et leurs terres. Après que Licinius eut battu et tué Maximin Daïa, lui-même et Constantin demeurèrent seuls maîtres de l’Empire, Licinius gouvernant l’Orient.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de .empereurs romains/ Caius Flavius Licinius Licinianus

Notes

[1] La Dacie est, dans l’Antiquité, un territoire de la région carpato-danubiano-pontique correspondant approximativement à celui de la Roumanie actuelle. Le mot Dacie vient du nom romain de ses occupants principaux, les Daces, qui sont très proches des Thraces. La Dacie était également peuplée par les Sarmates, les Scythes, et les Bastarnes. On relève aussi quelques peuplements celtes, et probablement un certain nombre de colons grecs et commerçants romains. Les ennemis des Daces sont les Romains et parfois certains Celtes. Leurs alliés sont les Thraces et les Grecs, jusqu’à la conquête de la Grèce par l’Empire romain.

[2] La Pannonie est une ancienne région de l’Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l’emplacement de l’actuelle Hongrie, et partiellement de la Croatie et de la Serbie. Les habitants originaux sont les Pannoniens, qui sont envahis par les Celtes et les Boïens au 4ème siècle av. jc.

[3] La Rhétie encore appelée Rhétie-Vindélicie est une province de l’Empire romain, limitée au nord par le Danube, à l’est par le cours de l’Inn et la province de Norique, à l’ouest par la Germanie supérieure, au sud la Gaule cisalpine. Elle couvre la partie de la Bavière au sud du Danube, l’est de la Suisse, de la source du Rhin au lac de Constance, et le Tyrol autrichien. Avant la conquête romaine, le Tyrol était occupé par les Rhètes, et la Bavière par les Vindéliciens.

[4] La Tétrarchie est le système de gouvernement de l’Empire romain mis en place par Dioclétien à la fin du 3ème siècle pour faire face aux invasions barbares.

[5] Nicomédie est une ville d’Asie mineure, capitale du royaume de Bithynie. Elle est appelée Izmit aujourd’hui. Hannibal s’y donna la mort en 183 av. jc et l’historien Arrien y naquit vers 90.

[6] Sirmium, aujourd’hui Sremska Mitrovica, dans la provicnce de Voïvodine, en Serbie était une cité romaine située dans la province de Pannonie. Originellement fondée par les Celtes au 3ème siècle av. jc et conquise par les Romains au 1er siècle av. jc, elle fut la capitale économique de la province de Pannonie et l’une des 4 capitales de l’Empire romain au temps de la Tétrarchie.