Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Isabelle Stuart dite Isabelle d’Écosse ou Isabeau d’Écosse

Isabelle Stuart dite Isabelle d’Écosse ou Isabeau d’Écosse

vendredi 22 septembre 2017, par ljallamion

Isabelle Stuart dite Isabelle d’Écosse ou Isabeau d’Écosse (1425/1427-1494)

Duchesse de Bretagne entre 1442 et 1450

Isabelle Stuart Duchesse consort de BretagneFille de Jacques 1er d’Écosse et de Jeanne Beaufort, elle fut duchesse de Bretagne entre 1442 et 1450 par son mariage avec François 1er de Bretagne.

Parce qu’elle est considérée comme étant encore plus belle que sa sœur aînée, Marguerite, Jean V duc de Bretagne propose de la marier à son fils, François. Le duc envoya des ambassadeurs en Écosse afin de rapporter une description de la princesse écossaise. De retour à la cour, les ambassadeurs indiquent au duc qu’Isabelle est belle, droite, gracieuse et qu’elle semble tout aussi simple.

Isabelle se marie à François 1er au Château d’Auray [1] le 30 octobre 1442, après quoi toute la cour se rend à Rennes où les festivités durent 8 jours.

À la mort de sa sœur Marguerite, Isabelle compose un livre d’heures enluminé  [2]) toujours préservé aujourd’hui.

Comme sa sœur, elle a une réputation de poétesse. Après la mort de François 1er en 1450, elle se retire à Vannes dans une maison construite par le chancelier Jean de La Rivière, demeure connue aujourd’hui sous le nom de maison des trois duchesses. Elle décède en 1494 et fut inhumée à la cathédrale Saint-Pierre de Vannes*.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Isabella of Scotland, Duchess of Brittany »

Notes

[1] Auray est une commune française située dans le département du Morbihan. La ville est encadrée par les communes de Crac’h au sud et à l’ouest, Brech au nord, et Pluneret à l’est. Elle est traversée par un petit fleuve côtier, la rivière d’Auray, qui débouche dans le golfe du Morbihan. La ville haute est sur la rive ouest de la rivière d’Auray sur le bord du plateau armoricain profondément entaillé par la rivière. Le port de Saint-Goustan est au fond de la vallée, à l’est de la rivière.

[2] (Livre d’heures d’Isabelle Stuart ou Livre d’Isabeau d’Escosse