Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Jacques 1er Stuart dit le captif

Jacques 1er Stuart dit le captif

lundi 9 février 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 20 août 2012).

Jacques 1er Stuart dit le captif (1394-1437)

Roi des Écossais de 1406 à 1437

Jacques 1er Stuart dit le captif Roi des Écossais de 1406 à 1437

Fils du roi Robert III d’Écosse, il devint héritier du trône en 1402, après la mort de son frère David. L’activité de certains grands nobles fit qu’il fut envoyé en France en 1406 pour garantir sa sécurité.

Pendant ce voyage il fut capturé par les Anglais à Flamborough [1] et amené à Henri IV d’Angleterre qui demanda une rançon à son père Robert III.

Celui-ci mourant peut après, la régence d’Écosse est confiée à son oncle Robert duc d’Albany. Mais celui-ci ne se pressa pas pour payer la rançon du jeune roi, conservant ainsi son pouvoir sur le royaume de 1406 à 1420. Jacques 1er resta 18 ans emprisonné à Londres. Pendant cette captivité, il s’éprit de Jeanne Beaufort, une princesse anglaise avec qui il se fiança.

Robert d’Albany mourut en 1420, et la rançon fut enfin payée. Jacques retourna en Écosse en 1424, trouvant le pays dans le chaos. Il se maria avec Jeanne de Beaufort, dont il eut 8 enfants. Il fut couronné roi à l’abbaye de Scone [2] dans le Perthshire [3] en mai 1424. Il s’attela tout de suite à la reprise en main du royaume. Il fit notamment exécuter son cousin Murdoch, le fils de Robert d’Albany, ainsi que deux de ses fils, le 24 mai 1425.

Il mena à bien de nombreuses réformes financières et légales. Il tenta de réformer le parlement d’Écosse sur le modèle anglais. Sur le plan de la politique étrangère, il renouvela la Vieille Alliance franco écossaise en 1428.

Dans le domaine économique et social, des ordonnances sont édictées pour encourager l’industrie dans les villes et la production agricole ; le roi fait prendre aussi des mesures contre les épidémies. Il place sous sa protection les propriétés du clergé national et adopte des lois contre le trafic des bénéfices écossais de la Curie pontificale. Il approuve les mesures contre les hérétiques et soutient le concile de Bâle [4] dans sa lutte contre le pape Eugène IV.

Sa politique suscita de nombreux mécontentements, ce qui amena dans les dernières années de son règne une contestation sur la légitimité royale. Il fut finalement assassiné par Sir Robert Graham au monastère dominicain de Perth en février 1437. Son fils, Jacques II, lui succéda.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Jean Robert Simon, Le livre du Roi (The Kingis Quair) attribué à Jacques Ier d’Ecosse, Etude critique, texte, traduction, notes et glossaires, Aubier-Montaigne, 1967, coll. Bibliothèque de Philologie Germanique, tome XXI/

Notes

[1] Flamborough est un village dans l’East Riding de Yorkshire, en Angleterre . Il est situé à environ 4 miles (6 kilomètres) au Nord-Est de Bridlington

[2] L’abbaye de Scone à l’origine prieuré de Scone était la résidence de chanoines augustins située au village de Scone dans le Comté de Perth en Écosse. D’architecture romane avec une tour centrale surmontée d’une flèche, ses bâtiments ont maintenant disparu

[3] Le Perthshire est un ancien comté du centre de l’Écosse, dont la capitale était Perth. Il a depuis été incorporé à la région de Perth and Kinross

[4] Le 17ème concile œcuménique de l’Église catholique commence à Bâle le 23 juillet 1431. Transféré par Eugène IV à Ferrare en 1437 puis à Florence en 1439, il se termine à Rome en 1441.