Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Artocès 1er ou Artag

mercredi 2 août 2017

Artocès 1er ou Artag

Roi d’Ibérie de 78 à 63 av. jc

Fils du roi Artaxias 1er et donc petit-fils du roi d’Arménie Artavazde 1er et ainsi le cousin d’Artavazde II. Il se serait allié avec le roi du Pont [1] Mithridate VI puis avec Tigrane II d’Arménie contre Pompée et les Romains.

Son règne enregistre de ce fait un synchronisme avec l’histoire romaine. À la suite de la défaite de l’Arménie et du Pont face aux Romains, le Karthli [2] se retrouve seul. Pompée, voulant poursuivre Mithridate VI, réfugié sur les bords de la mer Noire, doit combattre successivement Oroezès, roi des Alains [3], et Otokos ou Artocès, roi d’Ibérie [4].

Pompée prend Acropolis [5], traverse le Kour [6], relance Artocès au-delà du fleuve Pélore*( [7]) et force le roi à lui demander la paix au printemps 65 av. jc.

Depuis ce temps, et ce jusqu’à Vakhtang 1er , au 5ème siècle, les Géorgiens devinrent les vassaux des Romains

D’une femme inconnue, il a eu plusieurs fils, dont un seul est connu, Pharnabaze II.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l’Antiquité jusqu’au xixe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome,‎ 1990

Notes

[1] Le royaume du Pont est un royaume antique situé sur la côte méridionale de la mer Noire, dont il contrôlait aussi plus ou moins le pourtour. Aujourd’hui, cette région se trouve en Turquie. Le royaume du Pont tire son nom de la mer Noire, anciennement appelée Pont-Euxin par les Grecs. Le premier à mentionner est Xénophon dans son Anabase. Le Pont est une région sauvage de l’Asie Mineure, montagneuse, très boisée et peu peuplée à l’est, bien que riche en minerais, tandis que les vallées du Halys, de l’Iris et de leurs affluents font de la partie occidentale une zone riche et cultivable, la communication et le commerce étant facilités par les routes construites sous différents empires.

[2] Appelé Ibérie dans l’Antiquité, le Karthli fut un royaume géorgien dès le 3ème siècle av. jc. Ses souverains se convertirent au christianisme en 337.

[3] Les Alains étaient un groupe de nomades scythes. Les Alains forment un peuple scythique, probablement originaire d’Ossétie. D’ailleurs, les Ossètes d’aujourd’hui se présentent comme les descendants directs des Alains. Ce sont des cavaliers nomades apparentés aux Sarmates et très proches des Iazyges, des Roxolans et des Taïfales.

[4] L’Ibérie, aussi connue sous le nom d’Ivérie, est le nom donné par les Grecs et les Romains à l’ancien royaume de Karthlie et correspondant approximativement aux parties méridionale et orientale de l’actuelle République de Géorgie. Les Ibères du Caucase forment une base pour le futur État géorgien et, en même temps que les Colches de Colchide, le noyau de la population géorgienne actuelle. La région n’était, jadis, habitée que par quelques tribus qui faisaient partie du peuple appelé « Ibères ».

[5] sans doute la citadelle d’Armaz

[6] La Koura est un fleuve d’Asie qui s’écoule d’ouest en est entre le Caucase proprement dit et le petit Caucase. Elle était appelée Cyrus dans l’Antiquité. La Koura est le plus grand fleuve de Transcaucasie

[7] qui semble être l’Aragvi