Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Domitius Ulpianus

dimanche 8 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 15 août 2011).

Domitius Ulpianus dit Ulpien (vers 170-223/224)

Homme politique et juriste romain

Originaire de Tyr [1], il devait probablement être issu d’une bonne famille de citoyens romains. Il fut d’abord assesseur du préfet du prétoire Papinien, un autre juriste célèbre, sous Septime Sévère et Caracalla. Après l’assassinat de Caracalla en 217, le nouvel empereur Élagabal le chasse de Rome. Mais son successeur Alexandre Sévère le fait préfet de l’annone  [2], puis préfet du prétoire [3] en 222. Il est le principal conseiller de l’empereur. Impopulaire auprès de la garde prétorienne pour avoir diminué ses privilèges accordés par Élagabal, il fut tué sous les yeux d’Alexandre Sévère au cours d’une émeute en 228.

Son œuvre de juriste comporte : “Ad edictum” de longs commentaires de l’Édit du préteur, “Ad Sabinum sur Massurius Sabinus” traitant du droit civil et des traités sur les fonctions des différents magistrats. Une série de traités sur des questions particulières et d’ouvrages destinés à l’enseignement.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Jean GAUDEMET, « ULPIEN DOMITIUS ULPIANUS dit (mort en 223) », Encyclopædia Universalis/

Notes

[1] Tyr se situe dans la Phénicie méridionale, à un peu plus de 70 km au sud de Beyrouth et à 35 km au sud de Sidon, presque à mi-chemin entre Sidon au nord et Acre au sud, et à quelques kilomètres au sud du Litani.

[2] Le Préfet de l’annone, en latin Præfectus annonæ, est un magistrat chargé d’assurer le bon approvisionnement en grains de Rome. Le mot annona, dérivé d’annus, « année », désignait au sens propre la production annuelle (la récolte) de différentes denrées ; il a ensuite désigné le prix variant annuellement de ces denrées, puis le ravitaillement de Rome en tant qu’il était garanti par l’État.

[3] Le préfet du prétoire est l’officier commandant la garde prétorienne à Rome, sous le Haut Empire, et un haut fonctionnaire à la tête d’un groupe de provinces, la préfecture du prétoire, dans l’Antiquité tardive.