Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Marcus Piavonius Victorinus dit Victorin

Marcus Piavonius Victorinus dit Victorin

samedi 9 février 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 12 août 2011).

Marcus Piavonius Victorinus dit Victorin

Empereur des Gaules en 269 à 271

Antoninien de Victorin, Usurpateur romain, Empereur des GaulesIl était vraisemblablement issu d’une famille de l’aristocratie gallo-romaine, et il est possible que, alors officier dans l’armée régulière romaine, il ait profité de la trahison de Auréolus envers Gallien en 267 pour passer du côté de Postume et rejoindre les siens.

Il fut en tout cas un des personnages les plus importants de l’entourage de Postume, qui le nomma tribun des gardes prétoriens avec résidence à Trèves [1]. En 268 il fut consul avec Postume en récompense de sa fidélité.

Après l’assassinat de Postume par ses propres troupes alors qu’il luttait contre l’usurpateur Laelianus à Mayence [2] et le court règne de Marius, il fut porté vers août 269 par l’armée à la tête d’un empire des Gaules que délaissa l’Espagne pour reconnaître Claude II.

Les dissensions croissaient, et il assiégea Autun [3] qui faisait appel à Claude II.

La ville fut prise et pillée par les "Bataves" de son armée au printemps 270.

Il fut tué en 271, par ses troupes ou par un de ses officiers, et Tetricus lui succéda.

P.-S.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de empereurs-romains/ Empire romain des Gaules/Victorinus

Notes

[1] Trèves est une ville et un arrondissement d’Allemagne, dans le Land de Rhénanie-Palatinat. La ville est située sur la Moselle. Cette ville, ancienne colonie romaine, est fondée à l’époque romaine, en l’an 16 av. jc sous le nom d’Augusta Treverorum, sur le site du chef-lieu d’un peuple gaulois, les Trévires. Le pont romain en pierre qui franchit la Moselle est édifié en 45 ap. jc, en remplacement d’un premier pont de bois : c’est le plus ancien pont d’Allemagne encore debout. Colonie romaine et place forte très importante dans la défense contre les « Barbares », elle est dotée d’une enceinte abritant la plus grande surface urbaine de Gaule. Grande métropole marchande à partir du 2ème siècle, devenue l’une des capitales de la Tétrarchie à la fin du 3ème siècle et siège d’un atelier monétaire impérial à partir de 294, Trèves est alors qualifiée de « seconde Rome » ou Roma Secunda. De l’époque romaine subsistent la Porta Nigra (porte noire), le plus grand édifice romain sur le sol allemand, une basilique, où siège un tétrarque (aujourd’hui une église protestante), les restes d’un amphithéâtre, ainsi que des ruines de thermes romains. Au début du 5ème siècle, au cours des invasions germaniques, Trèves est attaquée et pillée plusieurs fois par les Francs. Peu auparavant, la préfecture des Gaules est transférée de Trèves à Arles

[2] Mayence est une ancienne cité romaine, une ville universitaire et un archevêché ; son archevêque était l’un des sept (huit à partir de la réforme des institutions du Reich en 1648, puis neuf en 1692, et à nouveau huit en 1777) princes-électeurs du Saint-Empire romain germanique.

[3] Autun est une commune française du département de Saône-et-Loire. Fondée par les Romains comme Augustodunum, sœur et émule de Rome au début du règne de l’empereur Auguste, capitale gallo-romaine des Éduens en remplacement de Bibracte, évêché dès l’Antiquité, Autun a été jusqu’à la fin du 15ème siècle une cité prospère et un centre culturel influent, en dépit des pillages et des invasions.