Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Publius Licinius Egnatius Gallienus dit Gallien

Publius Licinius Egnatius Gallienus dit Gallien

dimanche 11 juin 2017 (Date de rédaction antérieure : 11 août 2011).

Publius Licinius Egnatius Gallienus dit Gallien (218-268)

Empereur romain de 253 à 268

Gallien Empereur romain de 253 à 268

Fils de Valérien, associé par son père à l’empire à partir de 253, il resta seul empereur lorsque Valérien fut capturé par Sapor 1er, roi de Perse en 260.

Son règne fut extrêmement troublé par les menaces extérieures, invasion des Alamans [1] en Italie du Nord, des Goths [2] dans les Balkans et par les ambitions des usurpateurs Postumus en Gaule et Odénath à Palmyre [3]. Il réforma l’armée et mit fin aux persécutions des chrétiens et leur accorda la liberté de pratiquer leur culte par un rescrit de Milan de 260 adressé à des évêques d’Égypte.

Il s’entoura d’intellectuels, un renouveau artistique marqua son règne. Il fut assassiné par des officiers illyriens [4] alors qu’il essayait de réprimer à Milan la révolte du chef de sa cavalerie Auréolus.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de François Zosso et Christian Zingg, Les Empereurs romains, édition Errance, 1995, (ISBN 2877722260)/dictionnaire d’histoire universelle, le petit mourre édition Bordas 2004 p 531

Notes

[1] Les Alamans ou Alémans étaient un ensemble de tribus germaniques établies d’abord sur le cours moyen et inférieur de l’Elbe puis le long du Main, où ils furent mentionnés pour la première fois par Dion Cassius en 213. Ces peuples avaient pour point commun de rivaliser avec les Francs, sans doute à l’origine un autre regroupement d’ethnies établies plus au nord sur la rive droite du Rhin. Le royaume alaman désigne le territoire des Alamans décrit à partir de 269.

[2] Les Goths faisaient partie des peuples germaniques. Selon leurs propres traditions, ils seraient originaires de la Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du Nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère, ils s’installèrent dans la région de l’estuaire de la Vistule. Dans la seconde partie du 2ème siècle, une partie des Goths migrèrent vers le sud-est en direction de la mer Noire. Dès le 3ème siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin du 3ème siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et les Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.

[3] Palmyre est une oasis du désert de Syrie, à 210 km au nord-est de Damas. C’est au 1er siècle av jc que la cité est mentionnée dans les sources gréco-romaines. Elle faisait partie d’un réseau marchand reliant la Syrie à la Mésopotamie et à la côte méditerranéenne. La Bible attribue la construction de Palmyre au roi Salomon

[4] L’Illyrie est un royaume des côtes de la rive orientale de l’Adriatique, correspondant à peu près à l’Ouest de la Croatie, de la Slovénie et de l’Albanie actuelle. Les Illyriens apparaissent vers le 20ème siècle av. jc. C’est un peuple de souche Indo-Européenne qui comprenait des Dalmates et des Pannoniens. Vers -1300 ils s’établissent sur les côtes Nord et Est de l’Adriatique. Les Illyriens sont les premiers avec les Grecs, à s’installer dans les Balkans et constituent un immense Royaume. Au VIIe siècle av. J.-C. et VIe siècle av. J.-C., l’Illyrie subit une forte héllénisation du fait de ses relations avec les Grecs, qui y ont fondé des comptoirs.